Avec la chorale Rojinegra : Leonard Peltier

Publié le 28 Mai 2022

Leonard Peltier

 

(sur l'air de l'Indien de D.Guichard)

 

Tant que l'herbe poussera
Sur la terre Dakota
Et tant que les rivières
Couleront vers la mer
Nuage Rouge l'avait dit ,
Vainqueur à Laramie :
« Vous ne mettrez pas un pied
Sur nos terres sacrées !»

Quand les envahisseurs,
Mineurs et prospecteurs
Ont découvert de l'or
Et apporté la mort
Avec les soldats bleus
Leur audace est sans bornes
Mais on ne veut pas d'eux
Et c'est Little Big Horn !


REFRAIN


Peltier ! Ils t'ont emprisonné
Depuis quarante années
Dans leurs pénitenciers
Car tu as résisté...
Peltier ! Ta vie ,ils l'ont volée
Tu avais protégé
Les enfants ,les Ainés,
Tu t'étais fait « guerrier » !

Les Blancs sont trop nombreux
Ils ont trop d'armes à feu
Comme une épidémie
Ils empoisonnent la vie...
Nos frères les Bisons
Couvraient les horizons :
Ils ont tout massacré
Pour eux rien n'est sacré...

Dans les plaines glacées
Ils nous ont pourchassés
Encerclés, désarmés,
A Wounded-Knee tués !
Parqués dans des « Réserves »
De peur qu' on ne conserve
Fierté , Indépendance ,
Désir de résistance...

REFRAIN


La guerre n'est pas finie
Et jusqu'à aujourd'hui
C'est le « droit » du plus fort,
Le racisme, la mort ,
La misère , la violence
Et la dépossession
Ni langue , ni chants , ni danses ,
Que des interdictions...

Mais quand le Peuple appelle
Au secours ses guerriers ,
Tu réponds à l' appel
Toi Leonard Peltier !
« Un beau jour pour mourir » ,
Comme disaient les Anciens !
Tu ne vas pas t'enfuir
Tu prends une arme en main...


REFRAIN

Paroles de la chorale Rojinegra

 

Décembre 2016

 

La chorale Rojinegra ne fait pas dans le spectacle , mais participe à sa façon à la vie publique , retrouvant les fonctions traditionnelles de la chanson dans l'histoire : et entre autres celle d'exprimer des voix populaires.
Voilà pourquoi nous venons d'écrire une nouvelle chanson d'actualité car il faut qu'on parle aujourd'hui d'un homme , d'un vrai Américain- puisque c'est un Indien Sioux- , qui est en prison depuis 40 années...et qu'une Grâce présidentielle pourrait faire libérer , si le Président Obama se décide...
Après , avec Trump , inutile d'espérer : Leonard Peltier , un militant indien ,va mourir en prison.
La Rojinegra désire ainsi se joindre aux voix du monde entier (plus de 25 millions de signatures déjà en 1999 ) pour demander sa libération .
Qu'a-t-il pu faire pour qu'un pareil acharnement de la Justice US lui refuse la révision de son procès et pour que successivement 5 Présidents des Etats- Unis , dont Jimmy Carter et Bill Clinton ne se décident pas à le gracier par « Clémence présidentielle » ?
Bien sûr il y les préoccupations électoralistes de politiciens qui craindraient de perdre les voix de leurs électeurs de la police (car L.Peltier est supposé , contre toute évidence , avoir tué 2 agents du FBI ) .
Mais surtout il y a eu des irrégularités si énormes et si nombreuses dans le procès qu'on serait obligé de se demander pourquoi et de mettre au jour :
-le caractère génocidaire de la politique américaine à l'encontre des Indiens depuis les débuts -la malhonnêteté historique qui a conduit à la violation systématique de tous les Traités passés avec les Nations Indiennes
-l'entreprise systématique d'anéantissement des Indiens , par la famine , la violence et les mesures juridiques .
Concernant les Sioux en particulier, avec un retour de l'Affaire Peltier devant les tribunaux il aurait fallu enquêter sur la politique mafieuse du BIA (Bureau des Affaires Indiennes ), sur la vraie nature de ses relations avec les compagnies minières de l'uranium --désireuses de développer l'extraction sur la réserve de Pine Ridge -, et sur la création d'une milice illégale, dotée d'armement lourd , responsable , sur cette même Réserve , de dizaines
d'assassinats d'Anciens et de militants décidés à préserver leur Terre.
Leonard Peltier est donc enterré vivant dans les Pénitenciers américains , assassiné à petit feu ...et à l'occasion victime de complots visant à le liquider.
Après les Prisons de Haute Sécurité de Leavenworth (Kansas), Marion (Indiana),Lompoc (Californie) , il est actuellement à Coleman (Floride).
Même si les efforts de milliers et de milliers de sympathisants du monde entier se sont jusqu'à présent brisés sur le talon de fer de l'oligarchie qui domine les Etats-Unis , nous ne pouvons pas arrêter de demander la libération du compagnon emprisonné .
Quand lui tient le coup et résiste et reste debout depuis 40 années , nous aussi , il nous faut poursuivre la lutte.
Faisons encore et toujours connaître son cas ,dénonçons cette infamie comme on a dénoncé autrefois l'assassinat de Joe Hill (des IWW) et celui de Sacco et Vanzetti.

Pour vous informer et pour agir tout de suite -avant la fin du mandat d'Obama !- allez sur le site du :
Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (www.csia-nitassinan.org) et sur celui du Leonard Peltier Defense Offense Committee (www.whoisleonardpeltier.info)
Prenons contact au niveau local !
Nous pouvons informer et agir...

Avec Leonard Peltier
tant que l'herbe poussera
et que les rivières iront à la mer...

La chorale libertaire Rojinegra vous propose ici un bref résumé de L'affaire Peltier.

 

 

L'affaire LEONARD PELTIER

(notice historique de La Rojinegra )

Leonard Peltier, militant de l' American Indian Movement est en prison depuis le 6 février 1976 , plus de 40 années. Il est reconnu par Amnesty International comme prisonnier politique et son combat exemplaire le fait considérer dans le monde entier comme le Mandela américain.
Il a été condamné en 1975 à 2 peines de prison à vie , à la suite d'une machination politique et judiciaire.

  • 1944 Leonard Peltier nait dans une famille Dakota/Chippewa , sur une Réserve Sioux du Nord-Dakota ; il est dès son enfance témoin et victime du racisme et de l'oppression subis par les Indiens.
  • 1970 Il rejoint l' American Indian Movement (AIM) - qui est né en 68 dans les ghettos indiens des villes, avec le projet de conduire des actions concrètes pour la survie des peuples indiens et pour restaurer leur souveraineté. ( Dans les années 1950 , les Indiens avaient été incités à quitter leurs Réserves et à s'installer en ville , sous prétexte de meilleurs logements : ils y avaient trouvé racisme ,violence ,exclusion matérielle et morale...En réalité c'était une manœuvre du gouvernement pour vider les Réserves , les supprimer juridiquement et dissoudre les Indiens dans la masse américaine : Relocation et Termination étaient les dispositifs de la solution finale de la question indienne.) En 69 ,l'AIM s'est illustré par l' Occupation du pénitencier d'Alcatraz , une action politique carnavalesque dans laquelle les Indiens revendiquent cet îlot de la baie de San Francisco , de façon officielle ,au motif que ,sinistre, insalubre et désertique ,il est représentatif de terres qui ont été laissées aux Peuples Premiers à la suite des multiples violations des Traités par les USA... C'est la première de toute une série d'actions spectaculaires et médiatiques qui permettent aux Indiens de réaffirmer leur existence au niveau national ...et même international : le monde entier découvre alors qu'il y a encore des Indiens aux USA , des Nations indiennes qui n'ont pas renoncé à leur souveraineté ,qui continuent à défendre des Territoires pied à pied ,depuis des décennies ou des siècles qu'on les prétendait disparues.
  • 1972 Peltier est un des organisateurs de La Piste des Traités violés , une marche qui traverse tout le pays pour venir à Washington déposer les revendications indiennes en particulier la reconnaissance par les USA des 300 Traités passés avec les Nations indiennes jusqu'en 1870 ,unilatéralement dénoncés par les USA en 1871 et dès lors tenus pour nuls... A l'issue de cette marche , que les officiels américains refusent de recevoir, l' AIM occupe le Bureau des Affaires Indiennes (BIA) et s'y retranche ,exigeant des négociations. On évite de justesse la prise d'assaut par le FBI. Peltier est alors repéré comme un leader à éliminer.
  • 1972 Peltier, agressé à Milwaukee par 2 policiers en civil ,est emprisonné pour tentative de meurtre. Au bout de 5 mois , il est libéré sous caution ; l'agression avait été commanditée par le FBI , la preuve en sera établie en 78 seulement : en attendant Peltier prend le large pour échapper à cette machination et , à partir de son absence à l'audience ,il accède au statut de criminel en fuite. Il se retrouvera plus tard face au FBI sur la Réserve Sioux de Pine-Ridge.
  • 1973 Les chefs traditionnels sioux de la réserve de Pine-Ridge demandent secours à l'AIM. En effet, un siècle de mesures juridiques visant à faire disparaître les Indiens ont abouti à une situation désastreuse: misère, alcoolisme, clochardisation, violence, désespoir. Les assassinats racistes se succèdent , dans une impunité absolue. Avec l'appui de l'AIM , plusieurs dizaines de Sioux occupent symboliquement la localité de Wounded-Knee , lieu du massacre de 1890 (300 morts ,une bande entière exterminée). Ils dénoncent la misère et la violence régnant sur la Réserve , résultat d' une volonté délibérée des USA de les supprimer en tant que peuple. Ils sont alors assiégés par l'armée et soutiennent le siège pendant 70 jours , attirant sur eux l'attention du monde entier. Le 11 mars , s'appuyant sur le Traité de Fort Laramie (1868) ,ils proclament Wounded-Knee « Territoire indépendant de la Nation Sioux. » Il y a au cours du siège des dizaines de blessés , 2 morts et plusieurs disparitions. 250 000 munitions ont été tirées contre les militants.
  • 1973-1975 après le siège ,c'est la sale guerre : 562 arrestations ,185 inculpations ... Une milice clandestine armée par le FBI sème la terreur ,avec des centaines d'agressions nocturnes par balles et incendies criminels...et plusieurs dizaines de militants assassinés (au moins 60 , peut-être 200 , compte tenu des disparitions ).
  • 1975 A nouveau ,les Anciens de Pine-Ridge demandent assistance à l'AIM. Leonard Peltier , pourtant recherché par le FBI depuis Milwaukee , est de ceux qui viennent leur prêter main forte et s'opposer à la milice terroriste. Le FBI masse 200 agents pour intercepter la dizaine de militants qui ont établi un camp et font des rondes pour rassurer la population : quand il donne l'assaut , 2 agents sont tués dans des circonstances non élucidées...en tout cas pas par Peltier et ses amis , brusquement réveillés par la fusillade déclenchée. Un militant est tué , Joe Stuntz, mais les autres parviennent miraculeusement à échapper aux balles et à la chasse à l'homme qui suit, avec la famille qu'ils étaient venus protéger. Sur la base de faux témoignages, fausses expertises balistiques , rétention d'informations , manipulations en tous genres , le FBI obtient l'extradition de Peltier qui s'était réfugié au Canada, puis la condamnation de Peltier à 2 peines de prison à vie pour le meurtre des 2 agents du FBI. C'était en avril 1977. Depuis les avocats de Peltier ont mis en lumière les fraudes répétées commises par le FBI, et la justice a reconnu que la condamnation avait été prononcée sur la base de faux... Néanmoins quand Peltier fait appel, en 79, en 84, en 86, en 87, en 90, le procès n'est pas rouvert. Trop de turpitudes ,de compromissions ,d'illégalités ,de crimes referaient surface... Tous les recours juridiques sont épuisés.

La demande de grâce présidentielle a été rejetée par Carter, Reagan, G.H. Bush, Clinton , G.W.Bush...
Obama ?
.......................................................................................................................................................
Sources : Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (www.csia-nitassinan.org)
Ecrits de prison ,de Leonard Peltier ,coll.Terre indienne, Ed Albin Michel mai 2000
International Leonard Peltier defense Committee (www.whoisleonardpeltier.info)
....................... gardons la mémoire.........................................................................

 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article