Pérou : Graciela Reátegui, une femme du peuple Shipibo, préside l'historique Feconau

Publié le 29 Décembre 2021

Servindi, 27 décembre 2021 - Graciela Karina Reátegui Mori a été élue présidente de la Fédération des communautés natives de l'Ucayali et de ses affluents (Feconau) pour le mandat 2022-2024.

Originaire de la communauté indigène de Korinbari, cette femme Shipibo dirige aujourd'hui la représentation de l'une des fédérations les plus anciennes et les plus emblématiques du mouvement indigène amazonien péruvien.

Le programme pour les femmes indigènes de l'organisation régionale Aidesep Ucayali (ORAU) a salué cette élection, qui renforce l'autonomie des femmes indigènes et sera soutenue par elles.

Comme le souligne le communicateur Ítalo Garcia, il a fallu 40 ans pour qu'une femme "prenne les rênes" de la présidence d'une organisation emblématique comme la Feconau.

Elle espère ainsi rendre visible l'énorme protagonisme et le leadership des femmes indigènes dans l'organisation indigène, dans la conservation des connaissances et des territoires traditionnels.

Jusqu'à son élection, la Feconau était dirigée par le jeune Miguel Guimaraes, qui a été élu en août 2021 vice-président de l'Association interethnique pour le développement de la selva péruvienne (Aidesep).

Conseil d'administration (2022-2024)

Présidente : Graciela Karina Reátegui Mori.
Vice-président : Rolando Escobar Chávez 
Secrétaire : Efer Silvano Soria.
Trésorier : Ronald García Mahua.
Membre 1 : Liliana Noriega Rodríguez.
Membre 2 : Freddy Guimaraes Rodríguez.

 


Les 40 ans de la Feconau

Le 22 janvier 2021, la Fédération des communautés indigènes de l'Ucayali et de ses affluents (FECONAU), l'une des organisations pionnières du mouvement indigène péruvien, a fêté ses 40 ans de défense des droits des peuples indigènes.

C'est un événement si l'on considère que la FECONAU a une place dans l'histoire en participant au processus de fondation de l'Aidesep.

Contexte historique

La FECONAU, ainsi que le Consejo Aguaruna Huambisa/Conseil Aguaruna Huambisa (CAH) et la Central de Comunidades Nativas de la Selva Central/ Centrale des Communautés Natives de la Selva Central (CECONSEC) ont fondé le Comité de Coordination des Communautés Natives de la Selva Péruvienne (COCONASEP) en 1979.

L'année suivante, ce comité a donné naissance à l'AIDESEP, qui est depuis lors la plus importante organisation nationale indigène amazonienne du Pérou.

Un processus émergent de lutte pour la reconnaissance des droits des peuples indigènes était en cours, et la loi sur les communautés indigènes de 1974 a lancé le processus d'attribution de titres fonciers aux communautés.

L'article 11 du décret-loi 20653, la loi sur les communautés indigènes du 18 juin 1974, stipulait que les territoires des peuples de l'Amazonie péruvienne devaient être déclarés inaliénables, imprescriptibles et insaisissables.

Le contexte de la réforme agraire promue par le gouvernement révolutionnaire des forces armées dirigé par Juan Velasco Alvarado a stimulé l'émergence des organisations populaires.

Représentation territoriale

La Feconau est donc l'organisation territoriale autochtone représentant les communautés autochtones installées dans les bassins de la Callería, de l'Utuquinía, de l'Aguaytía et de la partie moyenne du fleuve Ucayali dans la région d'Ucayali.

Formellement constituée en 1981, la Feconau représente plus de 30 communautés autochtones appartenant aux peuples Shipibo-Konibo, Asháninka, Isconahua et Awajun de la région d'Ucayali.

Elle est l'une des fédérations membres de l'organisation régionale Aidesep Ucayali (ORAU), l'une des neuf organisations affiliées à l'Aidesep national.

Il convient de noter que l'Aidesep, à son tour, est affiliée à l'Organisme de coordination des organisations indigènes du bassin de l'Amazone (COICA), qui est un organe représentatif international.

La COICA regroupe les organisations autochtones nationales de neuf pays amazoniens.

traduction caro d'un article paru sur Servindi.org le 27/12/2021

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Pérou, #Peuples originaires, #Présidence, #Shipibo Konibo, #FECONAU

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article