Mexique : Rassemblement devant le Segob pour exiger la fin de la violence contre l'EZLN

Publié le 24 Septembre 2021

Redacción Desinformémonos
22 septembre 2021 

Ville de Mexico| Desinformémonos. La Coordination Métropolitaine Anticapitaliste et Antipatriarcale avec le CIG a appelé à une mobilisation et un rassemblement devant le Ministère de l'Intérieur (Segob) à Mexico, pour exiger "l'arrêt total de la guerre paramilitaire contre l'EZLN (Armée Zapatiste de Libération Nationale)".

La Coordination a indiqué que le rassemblement, qui aura lieu le 24 septembre, se fera en "répudiation" de la violence paramilitaire "orchestrée et financée depuis la sphère gouvernementale du gouvernement du Chiapas dirigé par Rutilio Escandón, le crime organisé et la classe politique dirigée par le PVEM (Parti écologiste vert du Mexique) et la Quatrième transformation".

Cet appel fait suite à l'appel international lancé par le sous-commandant Galeano le 19 septembre dernier aux organisations, collectifs et peuples à manifester pour exiger des autorités du Chiapas qu'elles "cessent les provocations et abandonnent le culte de la mort qu'elles professent", après l'enlèvement de deux bases de soutien zapatistes par le groupe paramilitaire Organisation régionale des caféiculteurs d'Ocosingo (ORCAO), ainsi que d'autres attaques contre les communautés en résistance.

Les agressions au Chiapas, ajoute la Coordination, "font partie d'un plan de contre-insurrection conçu par le gouvernement en complicité avec le crime organisé, dont l'objectif était non seulement de "saboter le départ de la délégation zapatiste du Voyage pour la Vie, Chapitre Europe", mais aussi de "provoquer l'EZLN dans le but de déstabiliser un Etat dont la gouvernabilité ne tient qu'à un fil" et par conséquent de mettre fin à l'autonomie des peuples et communautés zapatistes".

C'est pourquoi, ce 24 septembre à 16 heures, une marche aura lieu le long des avenues Insurgentes et Reforma en direction du Segob, où se tiendra un rassemblement pour exiger la fin du harcèlement contre l'EZLN et l'arrêt de "la simulation, la dépossession et la mort imposées par la Quatrième Transformation".

 


Vous trouverez ci-dessous le communiqué complet :

Concentration MITIN

ARRÊT DE LA GUERRE CONTRE L'EZLN

Mexico, le 21 septembre 2021

Au CCRI CG EZLN

A l'armée zapatiste de libération nationale.

A la Commission Sexta de l'EZLN.

Au Conseil indigène de gouvernement et à sa porte-parole, María de Jesús Patricio Martínez.

Au Congrès National Indigène.

A la Sexta nationale et internationale.

Aux "Réseaux de Résistance et de Rébellion".

Aux organisations étudiantes, syndicales et politiques.

A ceux qui se prétendent anti-capitalistes et anti-patriarcaux.

Aux médias, libres, indépendants, alternatifs ou quel que soit le nom qu'ils se donnent.

Aux Résistances et aux Rébellions qui, dans le monde entier, luttent contre le Capitalisme.

Au peuple du Mexique et du monde.

Frères et sœurs.

"PAR LA SUITE, IL N'Y AURA PLUS DE COMMUNIQUÉ.

C'EST-À-DIRE QU'IL N'Y AURA PAS DE PAROLES, MAIS DES ACTES."

Sous-commandant Insurgente Galeano.

Mexique, 19 septembre 2021.

Face aux attaques paramilitaires de l'Organisation régionale des producteurs de café d'Ocosingo, ORCAO, qui, sous les ordres de Rutilio Escandón, gouverneur de l'État du Chiapas et du Parti écologiste vert du Mexique, imposent une guerre contre l'Armée zapatiste de libération nationale, EZLN, et ses bases de soutien.

Divers collectifs, organisations, réseaux de résistance et de rébellion, individus et adhérents à la Sixième Déclaration dénoncent que ces attaques font partie d'un plan de contre-insurrection conçu par le gouvernement en complicité avec le crime organisé, dans le but de, non seulement "de saboter le départ de la délégation zapatiste du Voyage pour la vie, chapitre Europe", mais aussi "pour provoquer l'EZLN afin de déstabiliser un État dont la gouvernabilité ne tient qu'à un fil" et, par conséquent, pour mettre fin à l'autonomie des peuples et communautés zapatistes.

Pour toutes ces raisons, et face à la simulation, la dépossession et la mort imposées par la Quatrième Transformation, et parce que notre lutte est pour la vie...

NOUS APPELONS

A participer avec une résistance digne et une rébellion joyeuse, ce 24 septembre à 16h00. à un #MitinEnGobernación, mais aussi, pour que nous marchions tous ensemble dans une marche depuis Insurgentes et Reforma vers le Secretaría de Gobernación où nous tiendrons un rassemblement pour répudier, dénoncer et exiger un #arrêt total de la #GuerreParamilitaire contre l" #EZLN, orchestré et financé depuis la sphère gouvernementale du gouvernement du Chiapas dirigé par Rutilio Escandón, le crime organisé et la classe politique dirigée par le PVEM et la Quatrième Transformation.

CORDIALEMENT

¡Zapata Vive, la lucha Sigue!  Zapata vit, la lutte continue !

¡YA BASTA DE IMPUNIDAD!  ASSEZ D'IMPUNITE !

Viva el #EZLN, Viva el #CNI_CIG Vive l'# EZLN, Vive le# CNI CIG ! 

Viva la #AutonomíaZapatista  Vive l'#AutonomieZapatiste

#NuestraLuchaEsPorLaVida # NotreLutteEstPourLaVie 

#LaTravesíaPorLaVidaVa # La TraverséePpourLaVie

Viva el #Escuadrón421  Vive l'#Escadron421

Viva la #Extemporánea 

Nos Faltan 43 y miles más  Ils nous en manque 43 et des milliers de plus

#FueElEstado #CeFutl'Etat

Vivos los Llevaron, Vivos los Queremos Vivants ils les ont pris, Vivants nous les voulons

#RutilioRepresor  #RutilioRepresseur

#ORCAOParamilitar #ORACAOParamilitaire

#FueraParamilitaresDeTerritorioZapatista #DehorsParamilitairesDuTerritoirezapatiste

COORDINATION METROPOLITAINE ANTICAPITALISTE ET

ANTIPATRIARCALE AVEC LE CIG ET SA PORTE-PAROLE MARICHUY

traduction carolita d'un communiqué paru sur Desinformémonos le 22/09/2021

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article