Canada : Les évêques s’excusent, mais les survivants des pensionnats autochtones souhaitent plus

Publié le 29 Septembre 2021

Alexia Martel-Desjardins

2021-09-26 | Mis à jour aujourd’hui à 1 h 15

Des membres des communautés autochtones en Abitibi-Témiscamingue auraient souhaité des gestes plus concrets de la part des évêques catholiques du Canada, après que ces derniers aient présenté leurs excuses vendredi.

Lors de leur assemblée plénière annuelle, la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) a reconnu les graves abus qui ont été commis envers les autochtones.

Pour plusieurs, cette déclaration ne suffit pas. Jimmy Papatie, membre de la communauté de Kitcisakik, a lui-même vécu dans un pensionnat.

C'est très hypocrite de la part des évêques de présenter des excuses quand ils n'osent même pas aller dans les communautés autochtones, affirme-t-il.

LA SUITE

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Canada, #Peuples originaires, #Pensionnats autochtones

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article