Tremblement de terre en Haïti : le nombre de morts s'élève à 304 dans les premières heures

Publié le 15 Août 2021

Des centaines de blessés et de disparus
 
14/08/2021
Dernière mise à jour 01h51 du matin.
 (Source : EFE)
. Image : EFE

Le bilan du séisme de magnitude 7,2 survenu samedi en Haïti s'élève à 304 morts, selon un nouveau bilan des autorités haïtiennes. Le nombre de morts augmente d'heure en heure. Les autorités chargées de la protection civile ont confirmé 77 décès supplémentaires, alors que le dernier rapport faisait état d'un bilan de 227 morts. Le dernier rapport ajoute également que 1 800 personnes ont été blessées et que les hôpitaux du pays sont débordés.

"Nous avons enregistré 160 morts dans le sud, 42 à Nippes, 100 à Grand'Anse et deux dans le nord-ouest", a déclaré Jerry Chandler, directeur de la protection civile, lors d'une conférence de presse.

"Les premières interventions, effectuées tant par des sauveteurs professionnels que par des membres du public, ont permis d'extraire de nombreuses personnes des décombres", a indiqué la Protection civile sur son compte Twitter, où elle a expliqué que "les hôpitaux accueillent toujours les blessés". Au moins trois centres de santé dans les villes de Pestel, Corailles et Roseaux ont été complètement submergés de patients, selon Chandler.

Christella Saint Hilaire, qui vit près de l'épicentre, a déclaré que "de nombreuses maisons sont détruites" et que "des répliques se produisent encore". Job Joseph, un habitant de la ville de Jérémie, à l'extrême ouest d'Haïti, a déclaré que "les maisons et les murs qui les entourent se sont effondrés. Le toit de la cathédrale s'est effondré.

Le séisme de samedi, qui a également été ressenti en République dominicaine, s'est produit à 08h29 heure locale, à environ 12 kilomètres de la ville de Saint-Louis du Sud, avec un épicentre situé à une profondeur de 10 kilomètres. Elle a été suivie d'une réplique de magnitude 5,2 à 17 kilomètres de la ville de Chantal, dont l'épicentre se trouve également à une profondeur de 10 kilomètres.

Le puissant séisme a également été ressenti dans une grande partie des Caraïbes, notamment à Santiago de Cuba (à environ 300 km de Saint-Louis-du-Sud), où de nombreux habitants ont quitté leur domicile, selon Radio Rebelde. L'US Geological Survey (USGS) avait initialement lancé une alerte au tsunami, prévoyant des vagues pouvant atteindre trois mètres le long de la côte haïtienne, mais l'a levée peu après.

État d'urgence

En raison de la gravité des événements, le gouvernement local a décidé de déclarer l'état d'urgence pour un mois, comme l'a annoncé le Premier ministre haïtien Ariel Henry, qui a pris ses fonctions le 20 juillet, 13 jours après l'assassinat du président Jovenel Moise. Appelant à la "solidarité" et à ne pas céder à la panique, le Premier ministre s'est également rendu dans les zones touchées.

"Les premiers détails de l'information nous font penser qu'il y a plusieurs blessés, qu'il y a beaucoup de morts et des maisons effondrées. Il y a maintenant beaucoup de gens sous les décombres. Surtout dans les hôtels et les lieux de culte", a déclaré M. Henry.

Les habitants ont partagé sur les médias sociaux des images montrant les efforts déployés pour sortir les gens des décombres. Les dégâts dans la ville des Cayes semblent être importants, y compris l'effondrement d'un hôtel à plusieurs étages. Des images ont également circulé montrant les ruines de bâtiments en béton, dont une église où une cérémonie était apparemment en cours samedi dans la ville de Les Anglais (sud-ouest).

traduction carolita d'un article paru sur Pagina 12 le 14/08/2021

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Haïti, #Séisme

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article