Chiapas : Préoccupation concernant l'escalade de la violence à Venustiano Carranza Nous appelons au dialogue et à la paix

Publié le 21 Juin 2021

18 Jun, 2021 in Articles / Déclarations par Frayba Comunicación


Les organisations de la société civile qui sont présentes et travaillent dans diverses communautés de la municipalité de Venustiano Carranza sont préoccupées par la résurgence de la violence et du conflit dans la région ces dernières semaines.

Depuis le mois de mai dernier, les organisations se réunissent périodiquement afin d'obtenir des propositions pour traiter la question de la désescalade, ainsi que pour intervenir auprès des différentes autorités étatiques et fédérales afin d'empêcher une nouvelle escalade de la violence.

Certains d'entre nous ont eu l'occasion de s'entretenir avec différents acteurs de la région, ainsi que de visiter la région. Nous avons perçu la peur, car nous avons entendu qu'il y a la crainte d'une escalade de la violence, et tout le monde a reconnu que cette situation quotidienne a un impact sur la vie de tous, avec une plus grande préoccupation pour les enfants, les adolescents, les femmes et les personnes âgées.

Nous regrettons les décès, les blessures et les différentes actions qui mettent en danger la vie et l'intégrité physique et mentale de toutes les personnes en raison de la violence dans la région.

En tant qu'organisations dont la mission est la paix, la réconciliation et la justice, nous sommes convaincus que la vengeance et la violence engendrent toujours plus de violence. C'est pourquoi nous appelons à l'arrêt de la violence, par le biais d'une trêve, et à ce que les groupes en conflit donnent des signes concrets de leur volonté d'un dialogue respectueux menant à la réconciliation des communautés.

Le dialogue est un processus, à différents niveaux et sur différentes questions, qui pourrait éviter davantage de morts et une augmentation de la violence, et qui pourrait conduire à la paix tant attendue que nous souhaitons tous pour les habitants de la municipalité de Venustiano Carranza.

En tant qu'organisations, nous voulons ratifier notre engagement impartial en faveur de la justice et de la paix, ainsi que notre volonté de contribuer au chemin du dialogue, en nous rappelant que le jTatic Samuel Ruiz, nous a constamment invités à "chercher des moyens de construire des liens de communication, de compréhension et d'échange vers une paix fondée sur la reconnaissance de la valeur de chaque personne et dans l'accueil de quiconque est dans le besoin".

Centre des droits de l'homme Fray Bartolomé de Las Casas, AC (Frayba).
Commission pour le soutien de l'unité et la réconciliation communautaire, AC (Coreco)
Développement économique et social des indigènes mexicains, AC (DESMI)
Mouvement suédois pour la réconciliation (SweFOR)
Services et conseils pour la paix, AC (Serapaz)
Service international pour la paix (SIPAZ)

San Cristobal de Las Casas, Chiapas, Mexique
18 juin 2021

Lisez la déclaration ici : Préoccupation concernant l'escalade de la violence à Venustiano Carranza.

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site du Frayba le 18 juin 2021

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Le chiapas en lutte, #Peuples originaires, #Violence

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article