ūüďĆQu'est-ce que le TERRICIDE ?¬†

Publié le 22 Mai 2021

Le Mouvement des femmes indigènes pour le Bien Vivre demande "Assez de terricide", mais... 

ūüďĆQu'est-ce que le TERRICIDE ? 

Le #Terricide est l'extermination systématique de toute forme de vie. C'est la destruction à la fois de l'ÉCOSYSTÈME TANGIBLE et de l'ÉCOSYSTÈME SPIRITUEL. Il existe des forces régulatrices qui entretiennent la vie, ces forces sont l'énergie de ce territoire particulier. Les peuples indigènes sont connectés à cette énergie au quotidien et c'est sur elle que repose notre organisation communautaire. 

ūüďĆ #Terricide est la synthèse de GENOCIDE, EPISTEMICIDE, ECOCIDE, FEMINICIDE, TRANSFEMINICIDE et TRAVESTICIDE.

#GENOCIDE car l'extermination systématique des peuples n'a jamais cessé. Seules les méthodes ont changé. Aujourd'hui, ils nous tuent par la faim, la malnutrition, la violence raciste, la répression, la pollution et la négligence.

#ECOCIDE car ils détruisent, pillent et contaminent sans discernement des territoires entiers. Cette destruction est IRRÉVERSIBLE.

#EPISTEMICIDE parce qu'avec la colonisation, ils ont éliminé les façons de comprendre et de concevoir la vie. Notre identité indigène est systématiquement opprimée : nos langues, notre façon de nous habiller, nos cérémonies et notre médecine. Les religions ecclésiastiques imposent leur violence religieuse, supprimant la possibilité de préserver et de transmettre la spiritualité ancestrale. 

#FEMINICIDE, #TRANSFEMINICIDE et #TRAVESTICIDE parce que le meurtre organisé, continu et dirigé contre nos corps-territoire est quotidien. La violence du système patriarcal est intégrale. Le contexte de violation et d'élimination des corps dissidents ainsi que des corps des femmes est construit avec des subtilités perverses allant d'un ségrégationnisme sournois à une négligence institutionnelle qui suppose que certains corps, les corps, peuvent être violés et assassinés et que certaines vies ont plus de valeur que d'autres.
Dans le cadre de cette politique est marquée la prolifération de secteurs religieux radicalisés qui construisent des discours de haine, ce que nous appelons : la violence religieuse sur les genres. De cette manière, ils créent les conditions pour les crimes de féminicide, de transvesticide et de transféminicide.

Qui sont les TERRICIDAS ?

Les sociétés extractivistes, les entreprises et les États-nations du monde. Ils sont tous complices de ce système de mort.

Qu'exige le Mouvement des femmes indigènes pour le Bien Vivre ?

Que les TERRICIDAS soient JUGÉS et CONDAMNÉS. Que le TERRICIDE soit considéré comme un crime de LESE NATURE et de LESE HUMANITE.
Le sujet politique est collectif, et non individuel, ce qui n'est applicable qu'aux gouvernements, aux entreprises et aux pouvoirs religieux. 
Ils assassinent des vies humaines et non humaines. Nous demandons que les terricidas soient condamnés à des peines maximales et que ce soit un crime imprescriptible.

Marche : #BastadeTerricidio.
Tant que nous n'aurons pas de justice, il n'y aura pas de paix pour euxūüĎ£.

traduction carolita d'un communiqué du Mouvement des femmes indigènes pour le bien vivre (Movimiento de Mujeres Indígenas por el Buen Vivir, Argentine) sur facebook

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Argentine, #PACHAMAMA, #Peuples originaires, #Mapuche, #Qom, #Basta de Terricidio

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article