Pérou : Les leaders indigènes, paysans et agriculteurs soutiennent Castillo

Publié le 12 Mai 2021

Pedro Castillo lors d'une réunion avec les dirigeants des organisations autochtones de Loreto, le lundi 10 mai. Photo : Orpio
 

L'Orpio et le CNA ont rendu public leur soutien à la candidature de Pedro Castillo le lundi 10 mai.

Servindi, 10 mai 2021 - Les organisations indigènes de Loreto et la Confédération nationale agraire (CNA) ont officialisé leur soutien au professeur Pedro Castillo Terrones, candidat du parti Perú Libre, à la présidence.

Le soutien de l'Organisation régionale des peuples indigènes de l'Est (Orpio) et d'autres groupes indigènes a été donné après que Castillo a promis qu'il les convoquerait pour rédiger une nouvelle Constitution.

Selon le CNA, ce soutien est dû à la volonté du candidat de soutenir l'agriculture et la sécurité alimentaire dans le pays.

Les dirigeants des organisations autochtones dU Loreto ont rencontré M. Castillo le lundi 10 mai, tandis que ceux de l'ANC espèrent organiser prochainement une rencontre virtuelle avec le candidat.

Soutien aux indigènes

Le soutien des organisations indigènes de Loreto à Pedro Castillo a été officialisé le lundi 10 mai au matin, lors d'une réunion à laquelle le candidat présidentiel a également participé.

La réunion s'est tenue dans les installations d'Orpio, dans le Loreto, et a vu la participation de représentants indigènes d'au moins trois organisations, dont Orpio.

Les deux autres organisations sont l'Association indigène pour le développement et la conservation du Bajo Puinahua (Aidecobap) et les Peuples affectés par l'activité pétrolière (PAAP).

Au cours de la réunion, le candidat présidentiel Pedro Castillo a signé un acte d'engagements à remplir s'il arrive au pouvoir.

Ces engagements comprennent le respect de la convention 169 de l'OIT, la reconnaissance du statut juridique des peuples indigènes et la ratification de l'accord d'Escazú.

Castillo s'est également engagé à convoquer une Assemblée nationale constituante chargée de rédiger et de promulguer une nouvelle Constitution qui tienne compte des demandes des autochtones.

"D'ici, je vous appelle officiellement à siéger à l'Assemblée nationale constituante. Rédigeons et faisons notre Constitution", a-t-il déclaré lors de la réunion.

Soutien des paysans et des agriculteurs

D'autre part, la Confédération nationale agraire (CNA) a également rendu public son soutien à Pedro Castillo par le biais d'un message publié sur son compte Facebook lundi.

"Nous soutenons Pedro Castillo, qui est aujourd'hui une lumière d'espoir pour le peuple péruvien", a écrit dans un bref communiqué le syndicat national représentant les peuples indigènes, les paysans et les petits agriculteurs.

Le secrétaire à l'économie de la CNA, David Ureta, a déclaré à Servindi que le soutien à Castillo est dû au fait qu'il a souligné la nécessité de soutenir l'agriculture, la sécurité alimentaire et la population indigène.

D'autre part, il a déclaré que Keiko Fujimori représente le contraire du soutien aux agriculteurs.

En effet, l'utilisation de semences transgéniques et les importations de denrées alimentaires promues par son parti engendreraient une concurrence déloyale vis-à-vis de la production nationale.

"Dans un éventuel gouvernement de Keiko, l'agriculture serait axée sur les grandes sociétés transnationales qui plantent des centaines d'hectares, tandis que les petits agriculteurs seraient oubliés", a-t-il ajouté.

Pour cette raison, il a indiqué qu'ils chercheront à promouvoir un programme avec le candidat du Perú Libre pour protéger les petits agriculteurs et assurer la sécurité alimentaire.

Pour l'instant, la CNA cherche à organiser une réunion virtuelle avec Pedro Castillo pour lui faire part de leurs revendications.

Elle a également appelé les organisations indigènes, paysannes et de la société civile à former un front contre la candidate Fujimori.

"Le gouvernement de Keiko Fujimori] ne permettra aucun progrès dans la réforme de l'État et mettra en danger les droits humains et collectifs des peuples indigènes", a averti l'ANC.

traduction carolita d'un article paru sur Servindi.org le 10/05/2021

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Pérou, #Elections, #Peuples originaires

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article