Communiqué des peuples du Conseil indigène et populaire du Guerrero-Emiliano Zapata en réponse à l'assassinat du frère Pedro Lunez Pérez par des groupes paramilitaires en complicité avec la Garde nationale dans la communauté de Coco, municipalité d'Aldama, Chiapas

Publié le 11 Mai 2021


9 MAI, 2021

Guerrero, Mexique, 08 Mai 2021

A l'Armée Zapatiste de Libération Nationale EZLN.

Au Congrès National Indigène CNI.

Au Conseil indigène de gouvernement CIG.

Au peuple du Guerrero.

Aux peuples du Mexique et du monde.

A la Sexta nationale et internationale.

Aux réseaux de résistance et de rébellion.

Aux femmes en lutte.

Aux médias honnêtes, libres et autonomes.

 

Frères et sœurs, compañeros et compañeras : nous voulons vous dire à tous que nous déplorons avec une grande tristesse les événements qui se sont produits dans la communauté de Coco, municipalité d'Aldama, Chiapas, où notre frère Pedro Lunez Pérez a perdu la vie aux mains des groupes paramilitaires et de leurs complices de la Garde nationale. Ils ont lâchement assassiné un compañero qui, de son vivant, a consacré ses efforts et sa pratique à la lutte pour la libération de l'esclavage engendré par le capitalisme violent et patriarcal.

Dans l'histoire du passé et du présent, nous, les peuples originaires qui résistent à la mort et qui parient sur un monde meilleur pour défendre la terre mère et le territoire, avons été les plus battus, persécutés et massacrés par le mauvais gouvernement, mais nous savons aussi qu'un jour nous obtiendrons la liberté, la justice et la démocratie, avec lesquelles nous humaniserons ce monde par l'exemple.

Cet événement est la preuve que le mauvais gouvernement et ses hauts responsables politiques sont des assassins et protègent les auteurs intellectuels de l'assassinat du compañero Pedro Lunez Pérez. Cet événement provoque douleur et rage, car ils nous ont pris un camarade de grande valeur qui a défendu son peuple.

Nous condamnons fermement la violence brutale, l'assassinat, le déplacement forcé et la persécution des communautés en résistance et en particulier de la communauté du compañero Pedro Lunez. Nous exigeons la fin des tirs violents des groupes paramilitaires qui bénéficient d'une impunité protégée par l'État mexicain. Nous exigeons la fin de la répression et des exécutions extrajudiciaires. Nous demandons que justice soit faite et que les coupables du meurtre de notre camarade soient punis.

Compañero Pedro Lunez, tu seras présent dans notre mémoire et notre jeunesse se souviendra de toi. Aujourd'hui tu es devenu un gardien de la terre mère et tu accompagneras tous les peuples du monde qui résistent contre le capitalisme, tu nous accompagneras tout au long de notre vie, car nous savons parfaitement que le mauvais gouvernement s'inquiète de la présence de la pépinière d'autonomie.

Nos condoléances et notre sincère sympathie à la famille et au peuple du compañero Pedro Lunez, recevez nos embrassades fraternelles du Guerrero. Et sachez qu'aujourd'hui, plus que jamais, nous reprendrons son chemin pour continuer à revendiquer les noms de nos sœurs et frères tombés pour avoir défendu leur terre et leur territoire.

 

Que cesse l'assassinat dans la communauté de Coco, municipalité d'Aldama Chiapas !

Justice et punition pour les auteurs intellectuels de l'assassinat !

Que cessent les déplacements forcés !

Vive les prisonniers politiques !

La liberté pour tous nos prisonniers !

Que cesse la guerre de contre-insurrection et de basse intensité contre les frères et sœurs de l'EZLN !

Que cessent les assassinats contre le CNI-CIG !

Plus jamais un Mexique sans nous !

De la Montaña Baja, Montaña Alta, Costa-Montaña et Costa Chica de Guerrero.

Conseil indigène et populaire du Guerrero-Emiliano Zapata

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site du CNI le 9 mai 2021

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article