Mexique- Les Otomis qui occupent l'INPI obtiennent la première déclaration d'utilité publique du décret d'expropriation des terres à la Roma

Publié le 18 Décembre 2020

15 décembre 2020 

Ville de México | Desinformémonos. La communauté Otomi vivant à Mexico, qui a repris les installations de l'Institut national des peuples indigènes (INPI), a indiqué que le gouvernement de la capitale a publié la première déclaration d'utilité publique du décret d'expropriation de la propriété située au 74 de la rue Zacatecas, dans la colonie Roma.

Cette déclaration est le premier pas vers l'obtention du décret d'expropriation de la colonie Roma, qui fait partie des demandes de logements décents des Otomi, que l'INPI a prises depuis le 12 octobre.

"C'est l'une des nombreuses mesures que nous devrons prendre pour obtenir un logement décent, mais aussi pour parvenir à l'éducation, au travail, à la santé, à l'alimentation, à la culture, à la démocratie, à la liberté et à la justice", a déclaré la communauté Otomi à propos de la première déclaration.

Elle a ajouté que la deuxième déclaration sera annoncée dans les 15 jours et que le décret d'expropriation devrait être publié dans les deux premières semaines de janvier.

"Nous ne cesserons pas de nous battre tant que la dignité ne sera pas une habitude, tant que l'État ne remplira pas ses obligations et le mandat constitutionnel, tant qu'ils ne comprendront pas que les peuples et communautés indigènes sont des sujets de droit public et non des objets de décoration qui sont exposés dans les bureaux du directeur de l'INPI", ont ajouté les Otomis.


La déclaration complète suit :

Depuis la #TomaDelINPI (PriseDeL'INPI), avec notre lutte pleine de Résistance et de Rébellion, nous avons obtenu, nous avons commencé, nous avons forcé le Gouvernement du CDMX, à rendre publique la 1ère Déclaration d'Utilité Publique du Décret d'Expropriation de la propriété située dans la Calle de Zacatecas 74 Col.Roma, Alcadia Cuauhtemoc. La 2ème déclaration d'utilité publique du même décret sera annoncée le 15 janvier 2021, et le DECRET EXPROPRIANT DE ZACATECAS 74, COL. ROMA. CUAUHTÉMOC.

C'est l'une des nombreuses mesures que nous devrons prendre pour obtenir un logement décent, mais aussi pour parvenir à l'éducation, au travail, à la santé, à l'alimentation, à la culture, à la démocratie, à la liberté et à la justice.

Basta ! Tant d'impunité, tant de mépris, tant d'oubli ! Ce n'est qu'en nous organisant et en nous battant que nous pourrons nous approprier ce qui nous revient de droit.

Nous ne cesserons pas de lutter, tant que la Dignité ne sera pas une habitude, tant que l'État ne remplira pas ses obligations et le mandat constitutionnel, tant qu'ils ne comprendront pas que les peuples et communautés indigènes sont des sujets de Droit Public et non des objets de décoration qu'ils portent dans les bureaux du Directeur de l'INPI.

Finalement, en raison de la #SemáforoRojo , dans laquelle nous vivons déjà, mais que les autorités du GCDMX, ne rendront pas publique pour ne pas affecter le capital financier et au-dessus du Droit à la Vie. Cependant, la Communauté Otomi a décidé de se mettre à l'abri face à la grave crise de santé publique et nous appelons les autorités locales et fédérales à reprendre les mesures de dialogue le 12 janvier 2021.

Zapata vit, le combat continue !
Samir Vit, le combat continue !

Traduction carolita d'un communiqué paru sur Desinformémonos le 15/12/2020

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples originaires, #Mexique, #Otomis

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article