Monde indigène international au 25 octobre 2020

Publié le 26 Octobre 2020

Servindi, le 25 octobre 2020 - Nous partageons notre bulletin d'information hebdomadaire, édition internationale, avec certains des faits marquants de la semaine dans les domaines indigène, environnemental et climatique dans le monde entier. La reproduction et la diffusion gratuites sont autorisées. Tous les droits sont partagés.

Le résumé de l'actualité de Servindi est présenté par Janeth Apari et Renzo Anselmo

Monde indigène au 25 octobre 2020

L'inégalité s'accroît.

Alors que la pauvreté augmente dans le monde, la richesse des milliardaires a atteint un niveau record en plein cœur de la pandémie.

Selon un rapport publié par deux banques suisses, UBS et PwC, la richesse totale des milliardaires a atteint 10,2 billions de dollars en juillet.

C'est un nouveau record, comparé aux 8,9 billions de dollars en 2017 associés à la reprise des valeurs technologiques qui déterminent la fortune de l'élite mondiale.

Les plus riches du monde ont vu leur richesse augmenter de 27,5 % entre avril et juillet seulement, pour atteindre 10,2 billions de dollars.

Identification des zones naturelles à restaurer.

Les scientifiques de douze pays ont identifié les écosystèmes dégradés par l'agriculture qui seraient à restaurer en priorité. 

Parmi ces zones très importantes figurent la forêt atlantique brésilienne, la savane d'Afrique occidentale et des zones d'Asie du Sud-Est.

La crise climatique affecte la sécurité alimentaire des populations autochtones.

Le changement climatique épuise les sources de nourriture et affecte la santé des Premières nations au Canada, a déclaré Human Rights Watch dans un récent rapport.

Pourtant, les politiques fédérales en matière de changement climatique en général n'ont pas pris en compte l'impact spécifique du changement climatique sur les Premières nations.

Les subventions et les ressources sanitaires et autres nécessaires pour répondre à ces besoins sont souvent indisponibles, insuffisantes ou n'atteignent pas ceux qui en ont le plus besoin.

Ils demandent le respect des droits d'une communicatrice.

La Commission interaméricaine des droits de l'homme a demandé à l'État du Guatemala de respecter et de garantir la liberté d'expression et la liberté personnelle de la journaliste maya K'iche' Anastasia Mejia Triquiz.

L'organisation a exprimé sa vive inquiétude concernant l'arrestation de la journaliste Anastasia Mejia Triquiz. 

Elle a également appelé à une enquête judiciaire diligente qui respecte les droits de la défense et les autres garanties d'une procédure régulière.

De même, elle considère que le retard dans le déroulement de la procédure judiciaire est inadmissible et demande que l'enquête soit menée dans un délai raisonnable.

Comme on s'en souvient, les deux femmes ont été arrêtées dans le cadre d'une manifestation des habitants de Joyabaj contre le maire Francisco Carrascosa.

Lire la traduction en français de l'article

Les assassinats continuent en Colombie.

Deux indigènes et deux leaders sociaux ont été assassinés par des tueurs à gages en moins de 24 heures, dans la nuit du lundi 19 octobre et mardi dernier.

Les meurtres ont été perpétrés alors que la Minga dusud-ouest  réclamait la fin de la violence à Bogota.

L'article traduit en français

La Minga a fait passer Iván Duque en jugement.

Sur la Plaza de Bolívar à Bogotá, la Minga du sud-ouest de la Colombie a fait un procès politique contre le président Ivan Duque pour ne pas y avoir assisté.

Malgré l'appel insistant des peuples indigènes à débattre avec le président colombien, il ne s'est pas présenté ; raison pour laquelle une chaise vide portant son nom a été imposée.

Symboliquement, Duque a été condamné "pour le non-respect des garanties de protection pour la défense de la vie, de la paix, du territoire et de la démocratie".

Cette manifestation s'explique notamment par la prolifération des groupes armés dans le pays, qui provoquent des déplacements, des assassinats et des menaces contre les leaders sociaux et indigènes.

Un article traduit en français

Une organisation mexicaine célèbre la victoire de Luis Arce.

Le Réseau national indigène du Mexique a félicité le nouveau président de la Bolivie, Luis Arce, du Mouvement vers le socialisme, qui a obtenu plus de 50 % des voix aux élections.

Dans une déclaration, la chaîne a déclaré que la victoire d'Arce signifie un acte de justice pour les peuples indigènes et est considérée comme une bonne nouvelle pour toute l'Amérique latine.

----

Máxima Acuña du Pérou et Sonia Guajajara du Brésil figurent parmi les 100 Latinos les plus influents du monde pour leur engagement dans les domaines de l'activisme climatique, des communications, des droits environnementaux, de la politique durable et de l'impact des entreprises.

La liste comprend des chanteurs tels que Shakira, Alejandro Sanz, Carlos Vives et Emmanuel. De même, des acteurs tels que Javier Bardem et Penelope Cruz.

Chaque week-end, Servindi prépare ce petit résumé de l'actualité. Pour accéder à toutes les notes plus développées, nous vous invitons à visiter notre site web www.servindi.org

traduction carolita d'un article paru sur Servindi.org le 25/10/2020

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples originaires, #Monde indigène

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article