Colombie - Appel à la communauté internationale à agir d'urgence face à un nouveau massacre du peuple indigène Awá à Nariño

Publié le 22 Août 2020


 par Willander dans ONIC Noticias 19 août 2020

 

Déclaration publique 

19 août 2020. L'Organisation nationale indigène de Colombie (ONIC) dénonce auprès de la communauté nationale et internationale les événements survenus le 17 août 2020 sur le territoire du peuple Awá. Les autorités indigènes du resguardo de Pialapi Pueblo Viejo (Ricaurte, département de Nariño) ainsi que le coordinateur de la terre et de la justice de l'association Cabildo Mayor Awá de Ricaurte - CAMAWARI, ont confirmé par le communiqué 004 qu'ils ont trouvé les corps de trois membres de la communauté Awá assassinés, qui sont toujours en cours d'identification. 

Ce crime exécrable qui endeuille aujourd'hui une fois de plus le peuple Awa, s'ajoute à un processus de génocide contre les peuples indigènes, dans lequel l'absence de l'État est un terreau fertile pour la situation déjà critique des territoires du département de Nariño, qui exige une action immédiate de la communauté internationale, car l'omission et le silence du gouvernement national montrent son manque d'intérêt à agir pour arrêter les actions criminelles et barbares qui sont présentées contre la vie et la survie des peuples indigènes. 

Au cours des deux années du mandat du président Duque, nous avons observé avec une extrême préoccupation comment les groupes armés illégaux ont exacerbé la barbarie contre les communautés et en particulier contre les peuples indigènes ; à plusieurs reprises, nous, les organisations, dénonçons les faits, mais nous constatons également qu'aucune mesure réelle et efficace n'est prise pour éviter leur répétition. De même, dans différentes communautés et espaces, nous avons dénoncé la manière dont le gouvernement national n'a pas respecté son devoir de mettre en œuvre l'accord de paix final, en particulier le chapitre ethnique, et a au contraire promu un discours de guerre qui laisse les communautés indigènes, paysannes et ethniques dans le feu croisé des acteurs violents et armés. 

Selon les données de l'Observatoire des droits de l'homme de l'ONIC, sous le gouvernement actuel et en date du 12 juillet, 1 200 violations des droits individuels et collectifs du peuple Awa ont été commises. Au-delà d'un chiffre froid, ces affections contre le droit à la vie, à la survie et au territoire des Awa, la plupart ne font l'objet d'aucune enquête ni d'aucune poursuite et ajoutent à la douloureuse histoire de l'extermination des peuples indigènes, documentée dans l'ordonnance 004 de la Cour constitutionnelle de 2009 et qui a été accentuée dans le contexte de la pandémie et de l'urgence sanitaire actuelle. 

Conformément à ce qui précède, nous appelons et demandons

  • A la Haute Commissaire des Nations Unies aux droits de l'ho/mme, Mme Michelle Bachalet, et l'ensemble du système des Nations Unies, l'Organisation des États américains et les autres organisations internationales des droits de l'homme, à agir, dans le cadre de leurs compétences, pour mettre fin à l'extermination du peuple Awa et des peuples indigènes de Colombie, et à demander que les responsables soient traduits en justice. 
  • À l'Unité nationale de protection et au ministère de l'Intérieur de convenir avec les autorités indigènes de Pialapi Pueblo Viejo des mesures de protection collective d'urgence nécessaires, conformément à l'article 2.4.1.5.4 du décret 2078 de 2017, et de s'abstenir d'avancer les voies ordinaires, étant donné qu'il s'agit d'un risque extraordinaire et imminent, de sorte que le fait de procéder autrement constituerait un autre acte de négligence institutionnelle, qui violerait l'extermination du peuple Awá.
  • Au bureau du procureur général d'enquêter et poursuivre les responsables du massacre qui a eu lieu le 17 août 2020. 

ORGANISATION NATIONALE INDIGÈNE DE COLOMBIE (ONIC) - AUTORITÉ GOUVERNEMENTALE NATIONALE INDIGÈNE

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site de l'ONIC le 19/08/2020

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Colombie, #Peuples originaires, #Assassinats, #Awá Kwaiker

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article