Mexique - Combat de tigres. Cérémonie de demande de pluie

Publié le 1 Juillet 2020

La danse du tigre, plus connue sous le nom de "combat de tigres", est une cérémonie indigène traditionnelle de demande pour la pluie. Elle est célébrée par les peuples Nahua du centre du Guerrero, comme Acatlán et Zitlala.

Elle est considérée comme d'origine préhispanique et s'inspire des anciennes croyances olmèques liées à la figure du jaguar, une divinité totémique à la fois protectrice et menaçante ; elle est devenue populaire dans le Guerrero, où elle présente de nombreuses variantes locales.

Le Guerrero compte plusieurs communautés indigènes et d'innombrables traditions. Aujourd'hui, nous nous concentrerons sur la communauté de la basse Montaña appelée Zitlala. Le mot Zitlala a son origine dans la parole  Nahuatl "citlalan" qui est divisée en deux mots : Citlalli qui signifie étoile et tla qui signifie lieu, donc Zitlala est "Lieu des étoiles". Et c'est précisément là que se déroule le combat de tigres.

Les hommes du village se déguisent en tigres et participent à des combats rituels qui se déroulent sur la place municipale de la ville. Les vêtements sont des costumes de tigre qui ressemblent plus à des jaguars, mais un point doit être clarifié. Il y a longtemps, lorsque les espagnols sont arrivés sur le sol américain et ont vu le jaguar, ils l'ont appelé tigre, car c'était le grand félin  auquel ils pouvaient associer ce nouvel animal. Peu de temps après la conquête, leurs croyances ont été imposées et c'est pourquoi les communautés indigènes se sont retrouvées avec le nom de tigre.

Les jaguars sont des animaux qui ont toujours été présents dans le regard des indigènes. On peut trouver l'origine de la sagesse magique qui leur est attribuée, par le lieu où ils vivent puisqu'ils vivent dans les montagnes et les profondes quebradas, c'est pourquoi on pense qu'ils ont un contact avec le monde souterrain et la pluie puisque les nuages naissent sous le sol.

L'UNIFORME OU LES VÊTEMENTS

Les costumes de tigre sont jaunes pour trois raisons, l'une est d'imiter le jaguar, une autre est que le jaune représente la sécheresse, la récolte et le soleil et enfin il personnifie Quetzalcoatl dieu du vent. D'autre part, il y a les tigres verts qui symbolisent l'abondance et la vie. Les tigres noirs jouent Tezcaltlipoca, dieu de la nuit, et les bleus jouent Tlaloc, dieu de la pluie. C'est un carnaval de représentations.

D'autre part, les masques sont en cuir de vache, ils sont peints à la main et certains utilisent du poil de sanglier, en plus d'être utilisés pour personnifier les tigres, leur fonction pratique consiste à être un casque de protection contre les rietazos, puisque les coups sont très durs.

CORDE OU CUARTA

Ce qui est noué à la taille s'appelle cuarta, c'est une corde tressée par plusieurs hommes à l'aide de bâtons spéciaux. L'extrémité de la corde - qui peut mesurer jusqu'à 20 mètres de long - se termine par un nœud dur qui sert à frapper l'adversaire. La cuarta n'est disponible qu'à Iguala (province du Guerrero), où elles sont encore fabriquées de manière traditionnelle.

Le cuarta a pour fonction symbolique que, lorsque l'on se retourne en l'air pour frapper l'adversaire, c'est la queue du tigre qui représente le vent et le son produit lors de la frappe personnifie le tonnerre.

Avant le combat, les combattants mouillent la corde avec du mescal afin qu'elle durcisse et que le coup soit plus fort. En outre, la cuarta, lorsqu'elle est enroulée autour de la taille, a pour but pratique de protéger les reins des coups de l'adversaire.

Dès le matin, les combattants préparent leurs vêtements, mettent leurs masques, revêtent la cuarta, mais surtout ils vivent avec leurs compagnons. Ainsi, avant de participer au concours, ils mangent du pozole, boivent de la bière et surtout beaucoup de mezcal pour supporter le dur labeur qui les attend. De la même manière, ils dansent accompagnés par l'orchestre à vent qui les accompagne depuis le petit matin.

traduction carolita d'un article paru le 29 juin 2020 sur le site Elorejiverde

Source d'origine   http://www.museonacionaldelamascara.com/mascara-en-movimiento/danza-de-jardineros-oaxaca

http://www.elorejiverde.com/buen-vivir/5574-pelea-de-tigres-ceremonia-de-peticion-de-lluvias

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Mexique, #Peuples originaires, #Nahua, #Savoirs des peuples 1ers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article