L'impact du COVID-19 sur les peuples indigènes d'Amazonie est élevé

Publié le 17 Juin 2020

 

Ce qui est écrit sur l'affiche : Impact du COVID-19 sur les peuples indigènes du bassin amazonien : 8733 cas confirmés, 696 morts.

Servindi, 16 juin 2020 - A ce jour, on compte 8 733 cas confirmés de COVID-19, 696 décès parmi les 127 peuples indigènes de la Panamazonie touchés par cette pandémie, soit une augmentation de 1 737 cas et 67 décès.

C'est ce que révèle le dernier bulletin hebdomadaire sur l'impact de COVID-19 sur les peuples indigènes du bassin de l'Amazone, préparé par la coordinatation des organisations indigènes du bassin de l'Amazone (Coica) et le réseau de l'église panamazonienne (Repam).

Parmi les données publiées, le Pérou a le plus grand nombre de décès d'indigènes (349) par COVID-19, dépassant même le Brésil.

De même, les populations concernées sur le territoire national sont : Matsés, Shipibo Conibo, Awajún, Wampís, Urarina, Cocama, Tikuna, Kichwas, Achuar, Shawi et Yines.

Les informations présentées dans ce document correspondent à un processus de systématisation des données collectées sur le territoire amazonien, sur la vérification de l'impact du COVID-19 sur les populations indigènes de toute la région amazonienne.

Pour visualiser et télécharger la carte d'impact COVID-19 dans le bassin de l'Amazone, vous pouvez cliquer ici.

traduction carolita d'un article paru sur Servindi.org le 16/06/2020

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples originaires, #Santé, #Coronavirus, #Amazonie, #Pérou

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article