Pérou - Partage du Répertoire COVID-19 et peuples indigènes

Publié le 26 Mai 2020

Servindi, 25 mai 2020- Nous partageons l'accès au Répertoire COVID-19 et peuples indigènes préparé dans un effort de collaboration par l'Observatoire pétrolier Puinamudt et Servindi.

Le répertoire contient des informations sur les mécanismes administratifs, juridiques et politiques qui ont été activés par les organisations indigènes au cours de la présente pandémie et les réponses qu'elles ont reçues de la bureaucratie étatique.

À l'heure actuelle, des stratégies telles que des actions de protestation en face à face ou de longs trajets des dirigeants de leurs communautés vers des bureaux publics dans la capitale ne sont pas réalisables.

Nous vivons des moments où l'action publique et politique a fini par déplacer son processus de médiation vers les réseaux sociaux et les télévisions.

Dans ce nouveau contexte, les dépôts et les bases de données ont une utilité émergente, et l'information joue un rôle décisif et doit être mise à la disposition du mouvement indigène et de ses alliés.

C'est pourquoi nous sommes convaincus que leur utilité en tant qu'outil est multiple. 

Par exemple, les utilisateurs pourront comparer l'urgence et la complexité des demandes indigènes, avec la superficialité et le retard des réponses qu'ils obtiennent. Ils pourront également voir combien d'actions ont dû être entreprises pour parvenir aux réponses mentionnées.

En outre, elle permet de faire une distinction entre l'adoption de normes visant à améliorer une situation de risque, le début de leur mise en œuvre et une amélioration réelle et vérifiable de la situation.

Une autre caractéristique utile du dépôt est qu'il permet d'observer la capacité et l'efficacité politique des organisations indigènes vis-à-vis d'autres organismes, comme le ministère de la culture, pour agir en faveur de la prise en charge d'une telle urgence.

Ainsi, on peut voir comment les organisations indigènes ont pu s'asseoir à une table et parler directement avec le ministère de l'économie et des finances, la Banque mondiale, la Cour interaméricaine des droits de l'homme ou les gouvernements régionaux.

Une autre valeur du dépôt est l'enregistrement de l'abondante production de propositions techniques par les organisations indigènes, telles que les protocoles de biosécurité, l'organisation de couloirs logistiques, entre autres, par opposition à celles produites par le secteur étatique.

Une autre utilité du dépôt est qu'il nous permet d'évaluer le prix élevé que les peuples indigènes du Pérou doivent payer pour être entendus.

Les nombreuses informations documentaires rappellent cette action de sensibilisation du public. S'il est vrai que le peuple n'oublie pas, les États et l'opinion publique le font.

Le Répertoire est un outil de rappel et une ressource pour les recherches des spécialistes et des institutions alliés au mouvement indigène.

[ACCÉDER AUX ARCHIVES EN CLIQUANT ICI]

Mario Zuñiga, conseiller de l'Observatoire de Puinamudt, a préparé une première analyse à partir du référentiel, accessible via le lien suivant :

Mémoire des déclarations indigènes et des réponses de l'État ("carapa") à l'époque du Covid-19 (en français)

 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Pérou, #Peuples originaires, #Santé, #Coronavirus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article