Turquie - La loi de libération anticipée dans le cadre du coronavirus ne doit pas être discriminatoire (pétition)

Publié le 2 Avril 2020

TURQUIE. LA LOI DE LIBÉRATION ANTICIPÉE DANS LE CADRE DU CORONAVIRUS NE DOIT PAS ÊTRE DISCRIMINATOIRE

La propagation du COVID-19 suscite de plus en plus d’inquiétudes dans les prisons de Turquie, où la surpopulation et l’insalubrité exposent fortement les détenu·e·s à la contamination. Face à la situation préoccupante, le gouvernement turc a annoncé un projet de loi qui ambitionne de libérer jusqu’à 100 000 détenu·e·s, dont des personnes particulièrement vulnérables au COVID-19.
Cependant, celui-ci exclurait ceux et celles qui ont été emprisonné·e·s arbitrairement, sous couvert des lois anti-terroristes, pour avoir simplement exercé leurs droits.

LES PRISONNIER·ÈRE·S D’OPINION EXCLU·E·S DES MESURES TURQUES DE LIBÉRATION DE PRISONNIERS FACE AU COVID-19

la suite et la pétition (merci d'avance)

Rédigé par caroleone

Publié dans #Turquie, #Kurdistan, #prisonniers politiques, #Pétitions, #Santé, #Coronavirus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :