Le coronavirus rouvre des plaies ancestrales chez les Sioux du Dakota

Publié le 24 Avril 2020

Radio-Canada

Comme beaucoup de Sioux démunis des réserves autochtones du Dakota du Sud, Dennis Metcalf n'a pas été épargné par le deuil et les accidents de la vie. Il a « très peur » aujourd'hui que le coronavirus lui enlève d'autres de ses proches.

Le jeune homme de 23 ans, membre de la communauté de Crow Creek, près de la petite ville de Chamberlain et de son décor de western, a commencé à dessiner quand il était petit pour échapper à l'ennui.

« Je viens d'une famille très pauvre. Je n'avais aucun jouet et nous n'avions parfois même pas d'électricité, donc pas de télé ni de jeux vidéo », raconte-t-il d'une voix posée.

la suite

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples originaires, #Dakota du sud, #Sioux, #Santé, #Coronavirus

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article