78Actu. Mantes-la-Jolie. Continuité pédagogique : les enseignants dénoncent une «imposture

Publié le 16 Avril 2020

Au cours d'un échange virtuel sur la situation des écoles, collèges et lycées du Mantois, ils ont dressé quelques constats « pas jolis jolis »...

Née du mouvement de contestation de la réforme des retraites, l’Assemblée générale éducation du Mantois s’est réunie en ligne les 6 et 7 avril.

Dans un communiqué intitulé « Bas les masques ! », elle dresse un constat accablant de trois semaines de «continuité pédagogique» dans la région.

Les personnels de l’éducation constatent qu’il y a loin entre « l’organisation millimétrée » décrite par la communication gouvernementale et la situation vécue dans le Mantois :

« Les équipes enseignantes ont été contraintes de trouver et mettre en place dans l’urgence des supports informatiques permettant de maintenir le lien avec les familles – jusqu’alors inexistants dans le premier degré -, de gérer la saturation des serveurs informatiques, les obligeant à devoir poster le travail pendant la nuit. »

Des enseignants témoignent qu’ils se sont mis en danger « en distribuant le travail au sein des quartiers », au mépris des règles du confinement.

Les « élucubrations » du ministre de l’Education

la suite et le texte des enseignants

Rédigé par caroleone

Publié dans #Santé, #Coronavirus, #Enseignement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article