Une brigade médicale cubaine part en Jamaïque pour combattre le Covid-19

Publié le 22 Mars 2020

Lors de la cérémonie de lever du drapeau, qui s'est tenue à l'Unité Centrale de Coopération Médicale (UCCM), le Dr Eduardo Ropero Poveda, coordinateur de la brigade, a souligné que venir en aide à ce pays frère des Caraïbes est un engagement et une fierté légitime. Il s'agit d'un modeste hommage au commandant en chef Fidel Castro, père de la coopération médicale cubaine

Auteur : Digital Editor | internet@granma.cu

21 mars 2020 15:03:48


Les 140 membres de la brigade Henry Reeve, partis aujourd'hui pour la Jamaïque afin de combattre le nouveau coronavirus Covid-19, a rapporté ACN, ont fait part au premier secrétaire du Parti, le général d'armée Raul Castro Ruz et au président Miguel Diaz-Canel Bermudez de leur volonté irrévocable de mener à bien la tâche qui leur a été confiée.

Lors de la cérémonie de lever du drapeau, qui s'est tenue à l'Unité centrale de coopération médicale (UCCM), le Dr Eduardo Ropero Poveda, coordinateur de la brigade, a souligné que venir en aide à ce pays frère des Caraïbes est un engagement et une fierté légitime, c'est un modeste hommage au commandant en chef Fidel Castro, père de la collaboration médicale cubaine.

Au nom du groupe, qui appartient au Contingent international Henry Reeve de médecins spécialisés dans les situations de catastrophe et les épidémies graves, Ropero Poveda a ratifié l'engagement pris avec le pays de faire face à cette pandémie avec d'autres collaborateurs de la nation antillaise qui y travaillent et des professionnels de la santé du peuple frère.

Devant le docteur en sciences Marcia Cobas, vice-présidente du ministère de la santé publique et Jorge Juan Delgado Bustillo, directeur de l'UCCM, Ropero Poveda a ratifié la ferme décision de montrer au monde la valeur de la médecine cubaine et de ses professionnels.

Ceux d'entre nous qui partent aujourd'hui ne sont pas des esclaves, nous marchons volontairement pour offrir notre aide en solidarité, pour soigner ceux qui en ont besoin partout dans le monde, convaincus qu'une fois de plus "David a vaincu Goliath", que les mensonges et les calomnies à la collaboration médicale cubaine ont échoué, a-t-il souligné.

Rien ni personne ne pourra cacher les vies sauvées, les millions de personnes qui ont retrouvé la vue grâce à l'opération Miracle, les milliers de victimes aidées dans les catastrophes naturelles et les épidémies, sans parler du courage et du professionnalisme dont ont fait preuve les collaborateurs qui ont combattu le virus Ebola en Afrique de l'Ouest, a-t-il déclaré.

Il a déclaré que 78 des médecins et infirmières ont des missions antérieures et plus de 20 ans d'expérience dans la profession ; 97 sont des femmes, et toutes les provinces ainsi que de la municipalité spéciale de l'île de la Juventud sont représentées.

Le Dr Santiago Badía, secrétaire général du Syndicat national des travailleurs de la santé, après leur avoir souhaité une mission réussie et les avoir avertis de prendre soin d'eux, a déclaré que 70% des membres sont des femmes et que la moyenne d'âge est de 48 ans.

Nous avons confiance dans le travail qu'ils vont développer et le pays vous regarde avec fierté, a conclu le dirigeant syndical.

traduction carolita d'un article paru sur Granma.cu ke 19/03/2020
 

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Cuba, #Santé, #Coronavirus, #Jamaïque, #Brigade Henry Reeve

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article