Leona Morgan, Diné Navajo a Paris : "Le colonialisme nucléaire est une forme de racisme institutionnalisé "

Publié le 11 Mars 2020

LEONA MORGAN, DINÉ [NAVAJO], A PARIS : « LE COLONIALISME NUCLÉAIRE EST UNE FORME DE RACISME INSTITUTIONALISÉ »

On March 9, 2020, in Activités et catastrophes minières, Anticapitalisme/anticolonialisme, Navajos, Racisme, Uranium Nucléaire / Nukes, by Chris P

 

Présentation par Leona Morgan  English
Also on Censored News
16 février 2020
Rédaction et traduction Christine Prat

Leona Morgan, activiste anti-nucléaire Diné, était invitée par le CSIA-Nitassinan le 16 février 2020. Elle a parlé de son travail, du colonialisme nucléaire et de ses dégâts historiques et présents sur les gens de sa communauté, ainsi que des actions entreprises et à entreprendre pour résister.

Vous trouverez sur ce site plus d’informations sur l’action de Leona et sur sa visite à Bure, en mai 2020 (un site d’enfouissement de déchets nucléaires est également prévu au Nouveau Mexique, où elle vit).

La Nation Navajo [autrefois la « réserve »] et ses environs ont été particulièrement touchés par les mines d’uranium et les industries nucléaires.

Leona a commencé sa présentation en montrant une photo de Monument Valley, une image célèbre dans le monde entier, étant donné que beaucoup de ‘Westerns’ y ont été tournés. C’est aussi où l’uranium a commencé à être exploité dans les années 1940, sans que les habitants soient informés ou protégés des radiations. Les mines y ont été développées sans discontinuer tout au long de la Guerre Froide.

Leona a ensuite donné une définition du colonialisme nucléaire, un terme créé par Winona La Duke et quelques autres. Leona expliqua : « Le colonialisme nucléaire peut être expliqué simplement comme la manière systématique par laquelle les gouvernements ont exploité et détruit les terres de Peuples Autochtones, pour utiliser l’uranium d’abord pour fabriquer des armes nucléaires, puis, aujourd’hui, pour produire de l’énergie nucléaire. C’est une forme de racisme institutionalisé, et également de racisme environnemental. C’est aussi le colonialisme nucléaire qui a causé l’irradiation et de graves dommages aux gens par les tests de bombes atomiques. »

la suite

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article