Krenak, le peuple "Tête de la Terre"

Publié le 6 Mars 2020

Krenak, le peuple "Tête de la Terre"

"Le nom de Krenak est constitué de deux termes : le premier est la particule "kre" qui signifie "tête", l'autre, "nak", signifie "terre". Krenak est l'héritage que nous avons reçu de nos ancêtres, de nos mémoires des origines, qui nous identifient comme "tête de la terre", comme une humanité qui ne se conçoit pas sans ce lien, sans cette profonde communion avec la terre.

Pas la terre comme un lieu, mais comme ce que nous partageons tous, et dont ce que nous Krenak nous sentons de plus en plus déracinés - de cet endroit qui a toujours été sacré pour nous, mais dont nous remarquons que nos voisins ont presque honte d'admettre qu'on peut le considérer ainsi.

Quand nous disons que notre rivière est sacrée (le rio Uatu, le rio Doce, détruit/assassiné par la rupture d'un barrage minier de la Samarco le 5 novembre 2015 - NDT), les gens disent "c'est du folklore"; quand nous disons que la montagne nous montre s'il va pleuvoir ou non, si la journée va être prospère ou non, ils répondent "non, une montagne ne parle pas."

Quand la rivière ou la montagne sont dépersonnalisées, quand on leur retire leurs sens en considérant que ce sont des attributs exclusivement humains, nous autorisons que ces endroits deviennent les résidus de l'activité industrielle et extractiviste. De notre divorce des interactions avec notre mère, la Terre, il en résulte qu'elle nous laisse orphelins, pas seulement ceux qui sont appelés "indiens", mais tout le monde.

Espérons que ces rencontres créatives que nous avons encore l'occasion d'avoir animent notre pratique, notre action, et nous donnent le courage de sortir de cette attitude de négation de la vie pour nous compromettre avec la vie, n'importe où, en dépassant nos incapacités d'étendre notre vision à des endroits au delà de ceux que nous aimons et où nous vivons, ainsi qu'à des formes de sociabilité et d'organisation desquelles une grande partie de cette communauté humaine est exclue, ce qui, finalement, use toute la force de la Terre pour répondre à la demande de marchandises, de sécurité et de consommation."

Ailton Krenak

Ailton Krenak - Leader indigène. Penseur. Philosophe. Dans "Idées pour retarder la fin du monde". Compagnie des lettres. 2019.

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Brésil, #Peuples originaires, #Krenak

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article