Rosarito Vera, maestra

Publié le 5 Janvier 2020

Bienhaiga ! La fille de Rosario
tous les enfants qu'elle a,
des millions de petits argentins
habillés comme la neige !

Avec les mains sales de craie
tu sèmes des graines de lettres
et fais pousser des alphabets
dans ton cœur de maîtresse.

Je sais que les rêves que tu fais
Rosarito Vera, ta vocation,
demande une ronde de tabliers blancs
face au mystère du tableau noir.

Ton travail, quel beau travail,
magie du peuple dans les salles de classe.
Miracle de la poterie
sourire du matin.

Bâtonnets, additions et soustractions
tes armes sont, petite maîtresse,
à gagner des batailles douces,
les gagner au jour le jour.

(Félix Luna - Ariel Ramírez) traduction carolita

Texte original

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article