C'est si difficile de croire les gens ? (MCS et EHS)

Publié le 16 Décembre 2019

Il y a de par le monde de nombreuses souffrances subies par les êtres et elles ont de multiples causes. Il y a les souffrances directement provoquées par des causes et des faits reconnus par la société et il y en a d'autres qui sont carrément niées, voire méprisées par une partie du monde scientifique, politique et des individus, sous prétexte que les gens qui ressentent des malaises particuliers souffrent dans leur tête.

C'est un argument facile, il est plus facile de juger que de comprendre,

il est plus facile de mettre ce que l'on ne connaît pas ou que l'on ne veut pas savoir sur le dos des maladies mentales,

il est plus facile de pratiquer la politique de l'autruche quand il est en jeu une question de santé publique en devenir, 

il est plus facile de protéger des intérêts, de ne pas vouloir affoler, de se voiler la face,

il est plus facile de ne pas entendre tout simplement.

Mais, croyez les gens, écoutez-les, l'écoute c'est déjà une part de guérison pour chacun quand les gens naviguent dans un océan sans espoir de découvrir un moindre petit îlot, que coûte un peu d'attention et un peu de respect ?

Catégorier chaque malade, lui coller une étiquette de névrosé, le juger comme un multi-récidiviste des problèmes de santé, croyez-vous que ça aide qui que ce soit dans le monde ?

Alors que chacun sait très bien au fond de lui que la société humaine vit en plein coeur d'un volcan prêt à exploser, entourée qu'elle est de tous ces polluants qui ne laissent aucun îlot où se réfugier.

Quand on lit les témoignages de ce que vivent certaines personnes électrosensibles qui en sont arrivées à vivre comme des SDF dans les bois abandonnant tout......on les comprend car lorsque les ondes font mal à la tête chaque jour, compriment le cerveau et le font bouillonner à un moment on y songe nous aussi.

Quand des malades MCS (Syndrome d'hypersensibilité chimique multiple) expliquent que leur vie se résume à rester enfermés, sans contact, avec la crainte d'être justement en contact avec le produit qui dérange, à ne plus pouvoir sortir que masqués, quand cette souffrance donne à certains l'envie d'en finir, est-ce que cela ne touche pas?

Est-ce que cela ne concerne pas une personne de votre entourage, une seule, qui déjà à parlé d'intolérances à des produits chimiques, des parfums, des pesticides, la fumée du tabac, la pollution, la peinture, les huiles essentielles, les moisissures etc.....

Est-ce que vous n'avez jamais entendu parler de personnes qui souffrent de contaminations provoquées dans le cadre de leur travail quand elles sont au contact avec des produits polluants ?

En cuisine collective par exemple, je prends mon cas, où l'on respire toute la journée des produits javellisés, où l'on désinfecte en permanence, où l'on multiplie les désinfectants ?

Et chaque métier a son polluant spécifique.

Croyez-vous sincèrement que toutes ces expositions ne provoquent rien sur la santé ?

Nous vivons dans un milieu multi-agressif, où chaque chose ajoute sa pierre à l'édifice et même les produits raisonnés, bios, etc.....peuvent provoquer chez des personnes hypersensibles des problèmes parfois graves.

Dans une maison se regroupe un cocktail pas très délicat : avoir des exigences de propreté aussi bien ménagère que corporelle a un coût, que payent certaines personnes.

Le problème c'est que ce sont des maladies qui évoluent parfois lentement, insidieusement, on n'en voit pas toujours la substance car l'on met souvent les maux rencontrés sur d'autres maladies: état grippal, migraines, troubles de la menstruation par exemple, ou bien peut-être déni comme c'est mon cas.

Mais un jour le bocal cède et le cerveau qui avait par ailleurs envoyé tant de signaux d'alerte non compris, pète un plomb et envoie la maladie ou l'intolérance qui est alors bien comprise dans une forme plus extrême.

La seule solution c'est comme pour les allergies, se soustraire à ce qui gêne.

Dans le cas d'un parfum, d'un gaz d'échappement, du froid ou d'un allergène alimentaire, on peut arriver à s'y soustraire mais dans le cas, des antennes téléphoniques et des ondes ? 

Vous avez vu comme moi qu'elles poussent partout car personne, ou peu de personnes ne veulent se "priver " d'un téléphone portable !

Où vivre quand il n'y a presque plus de zones blanches  en France ?

Ce que je raconte peut sembler le récit d'une personne un peu dérangée et c'est le cas.

Je suis dérangée par le fait que l'humanité est en train de se saborder et qu'on en connait déjà les premières victimes.

Ce n'est pas toi, ce n'est pas toi ? OUF !

Mais quand c'est ton enfant, ton petit-enfant, ton mari ou toi-même, tu vois les choses autrement, non ?

Parce que la vie c'est une sorte de loterie, seuls ceux qui sont bien dotés ou bien armés survivent.

Dans la grande jungle de la régulation naturelle, que l'on peut comprendre, je demande la victime innocente qui a oublié ses armes à la naissance et je demande le pollueur et le politique qui le soutient quoi qu'il en soit. J'aimerais les interroger, j'aimerais comprendre la souffrance des victimes car je la connaît et j'aimerais comprendre le mépris des pollueurs et des politiques.

Moi, je ne demanderais jamais de comptes pour moi-même, mais je demanderais des comptes pour mes concitoyens que j'entends et que je comprends sans les juger au premier abord.

Et si j'avais la force encore de militer pour faire connaître leurs souffrances, je le ferais pour eux, pour la masse et pour les petits à venir auxquels on laisse une terre dévastée et invivable, je le ferais à ma façon, en écrivant, en dénonçant gentiment, en comprenant tout simplement car un être qui se plaint est un être en souffrance, ce n'est pas plus compliqué que cela.

Carole Radureau

Les liens :

FRANCE MCS - Collectif associatif européen su syndrome d'hypersensibilité chimique multiple

Robin des toits

AZB - Association Zones Blanches

SOS MCS.org  Association Française d'aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d'hypersensibilité chimique multiple.

Au Canada

Hypersensibilité environnementale.com

Si jamais des personnes qui  rencontrent cet article sont concernées par ces troubles, je conseille le site France MCS (lien ci-dessus) sur lequel ils trouveront des renseignements mais aussi une écoute et des conseils judicieux.

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article