Mexique et dans le monde - Appel à des actions de solidarité pour la liberté de Miguel Peralta

Publié le 6 Octobre 2019

A l'Armée Zapatiste de Libération Nationale
Au Congrès National Indigène
Au Conseil Indigène de Gouvernement 
Aux Réseaux de la résistance et de rébellion
A la sexta nationale et internationale
Aux peuples du Mexique et du monde


De notre petite tranchée, mais rebelle, de la Sierra Mazateca, nous saluons nos sœurs et frères de lutte de l'EZLN et tous ces compañeros qui vivent à la campagne et en ville, qui s'accrochent et continuent à résister et à construire depuis leurs territoires une meilleure alternative pour vivre, étrangers à l'exploitation, la répression, la dépossession et le mépris mais qui continuent à consolider un monde où plusieurs mondes se côtoient.

A cette occasion, nous voulons mentionner un autre miroir, une autre douleur que nous avons en tant que Mazatecas et Mazatecos, il s'agit du cas de Miguel Ángel Peralta Betanzos et de 7 autres prisonniers politiques de la communauté Mazateca de Eloxochitlán de Flores Magón.

Notre compañero Miguel Ángel est détenu depuis le 30 avril 2015 dans la prison de Cuicatlan, accusé d'homicide avec intention malveillante et de tentative d'homicide, le tout issu d'une confrontation qui a eu lieu en réponse à une attaque armée menée par la famille Zepeda contre l'Assemblée communautaire d'Eloxochitlan lors d'une réunion pour l'élection de ses autorités communautaires le 14 décembre 2014.

Mais la vraie raison de l'emprisonnement de notre compañero est la dénonciation et la lutte depuis l'Assemblée Communautaire d'Eloxochitlán de Flores Magón de la famille Zepeda qui impose honteusement le système des partis politiques dans la communauté. Actuellement, Eliza Zepeda Lagunas, cacique de la communauté, est députée locale du parti MORENA du 4ème district de Teotitlán de Flores Magón, Oaxaca et elle s'est imposée comme présidente municipale. Ajoutons que, sous le discours de militante des droits des femmes, qu'elle ne respectent pas, elle s'est présentée et victimisée dans des organisations et des gens qui malheureusement l'abritent et la couvrent.
Et c'est elle qui, de par sa position de pouvoir dans l'Etat, a perturbé et entravé le processus judiciaire des prisonniers pour leur libération, par le harcèlement, la corruption et les pots-de-vin au pouvoir judiciaire de l'Etat de Oaxaca et au juge du tribunal mixte de première instance de Huautla de Jiménez ; Modesto Isaías Santiago Martínez, et même si la congressiste s'est publiquement contredite dans certains médias lorsqu'elle a été interrogée et que son témoignage ne parvient pas vraiment à tenir responsable les prisonniers politiques d'Eloxochitlán,  ceux-ci ne sont pas libérés.

En ce moment, notre compañero Miguel Peralta mène une grève de la faim qui a commencé le 19 septembre 2019, dans l'attente de la "justice" et qu'il retrouve sa liberté, pour retourner dans sa communauté.

Nous voulons informer les capitalistes et leurs contremaîtres que notre compañero Miguel Ángel Peralta Betanzos n'est pas seul ! Nous tenons la députée Eliza Zepeda Lagunas et sa famille caciquil responsables de la détérioration de la santé de notre compañero et de toute répression contre sa sécurité.

C'est pourquoi nous lançons un appel à la solidarité envers notre compañero Miguel qui, par sa pratique, nous a montré que tout comme nous , il est un combattant d'en bas, qui lutte pour la liberté, défend son territoire, son autonomie et sa vie dans les montagnes Mazateca.
Nous vous invitons à participer aux actions et à partager votre activité sur le compte Facebook : Miguel Peralta Libre ou dans l'email : solidaridadelox@gmail.com.

Nous saluons chacune des luttes d'en bas, les luttes du Congrès National Indigène, les luttes des réseaux de résistance et de rébellion, mais aussi celles de nos frères et sœurs de l'EZLN.


Liberté pour Miguel Ángel Peralta Betanzos !

Libération des prisonniers politiques !

A bas les murs des prisons !

La rébellion c'est la vie, la soumission c'est la mort !


Groupe de soutien pour la liberté de Miguel Peralta dans la Mazateca

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site Espoir Chiapas le 06/10/2019

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article