Des langues et des hommes - Les langues makú

Publié le 10 Mai 2019

Enfant Nukak

La famille linguistique makú regroupe 7 langues actives parlées en Amérique du sud (Amazonie) au Brésil, en Colombie et au Venezuela.

Elles compteraient environ 3300 à 3900 locuteurs (Silvana et Valheir Martins SVM 1999).

Elles sont toutes plus ou moins menacées d'extinction.

Le nom makú regroupe des chasseurs cueilleurs nomades du nord-ouest de l'Amazonie tels que les Nukak, les Kakwá, les Hupda, les Yuhupde.

Paul Rivet ainsi que d'autres ethnologues ont établi pendant quelque temps les relations entre les langues makú et le puinave de Colombie orientale au sein d'une famille linguistique Puinave-makú. Selon Martins et Martins (1999:251) il est peu probable que le puinave soit génétiquement apparenté aux langues makú.

Pourtant selon une note du dictionnaire de Fabre :

S'il est vrai que les résultats de Rivet dans ses recherches sont souvent discutables, l'étude que cet auteur a signé avec Tastevin (Rivet & Tastevin 1920), ainsi que ma propre compilation (Fabre 2001), semble prouver l'affiliation génétique du puinave avec les langues Makú. Les vocabulaires traités par Rivet & Tastevin sont loin d'être fiables, mais les documents compilés par les linguistes au cours des dernières années et publiés par Huber & Reed (1992) indiquent une parenté plus que probable.

Langues makú en bleu turquoise sur la carte

Les langues non classifiées

Chiffres des locuteurs de SVM  (Silvana & Valteir Martins (SVM, 1999)

Nadëb /Nadöb (kuyawi) - langue parlée par le peuple Nadöb au Brésil, Amazonie, río Ureiuxi (affluent du río Negro) et río Japura. Le nadëb est une langue nettement différenciée du yahup et du hupda.

400 locuteurs. 

Ils sont aussi bilingues en tukano, lingua franca (nheengatu).

Kuyawi - 20 locuteurs sur 150 personnes, langue menacée. Brésil, Amazonas, municipio de Santa Isabel do río Negro. Souvent considéré comme un dialecte du nadöb mais il se distingue par le vocabulaire vocalique.

Dâw (Dow, kamã) langue parlée par le peuple Dow au Brésil. 120 locuteurs. Région du río Negro et du río Vaupés près de São Gabriel da Cachoiera. Parlent aussi le portugais et le nheengatu.

 

 

 

Hupda (jupda, maku) langue parlée par le peuple Hupda au Brésil, Amazonas et dans la région du río Papuri et río Tiquié, en Colombie.

1900 locuteurs

Yuhup (Yahup, yuhupde), langue parlée par le peuple Yuhup au Brésil dans l'ouest de l'état d'Amazonas et dans les régions proches de la Colombie, région du Vaupés.

400 locuteurs

 

 

Kakua (Kakwa, bara maku des kubeo, maku des wanano) langue parlée par le peuple Kakua en Colombie dans la région du río Papuri, río Vaupés.

280 locuteurs

Nukak (makusa), langue parlée par le peuple Nukak en Colombie entre le río Guaviare et le río Inirida. Langue très liée à la langue kakua.

200 locuteurs

Nimendajú (1950) a établi une classification géographique basée sur le statut de servage observé par les différentes groupes makú en faveur des indigènes de la famille linguistique tukano de la même région.

  • Makú du Papuri
  • Makú du Tiquié
  • Makú du Yauaereté
  • Makú du Ducupuxi-Igarapé
  • Makú du Curicuriari
  • Makú du Yurobaxi

 

Lectures sur le sujet

Langue, société et numération chez les Indiens Maku (Haut Rio Negro, Brésil) de Jorge Pozzobon

sources : wikipedia, sorosoro, dictionnaire de linguistique d'Alain Fabre

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Brésil, #Venezuela, #Colombie, #Makú, #Peuples originaires, #Les langues

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article