Cosmovision aztèque - Les deux soleils

Publié le 19 Mai 2019

Le peuple aztèque, autrefois appelé Mexica, fut le dernier des groupes Nahuatlaco à atteindre le bassin mexicain à la fin du XIIIe siècle, lorsque la plupart des territoires centraux du pays avaient été occupés. Pour cette raison, ils ont été forcés de se battre sans relâche pour s'installer dans le grand lac de México, où ils ont construit leur splendide capitale, Tenochtitlán. Le mythe suivant se déroule dans le contexte des cinq soleils aztèques et a été tiré des Guerreros, Dioses y Espíritus de la Mitología de América Central y Sudamérica, de Douglas Gifford.

On dit qu'il y a bien des années, il y avait deux soleils, l'un vieux et l'autre jeune. Un jour, le vieux Soleil dit au jeune :

- Allons manger un peu de miel.

- Oui, j'aimerais bien du miel, dit le jeune, mais ma jambe me fait mal et je ne peux pas grimper à un arbre.

- Ne t'inquiète pas, dit le vieux soleil, je vais grimper à l'arbre.

-Et tu me donneras du miel ?

- Bien sûr, dit l'ancien Soleil pourquoi pas ?

Les deux soleils sont allés dans la forêt et ils ont vite trouvé un arbre avec du miel dedans. 

- Je monterai, et d'en haut je te jetterai une partie du nid d'abeille, dit le vieux Soleil. Et il monta sur l'arbre, jusqu'à ce qu'il atteigne une branche sur laquelle les abeilles avaient fait leur rayon de miel. Aussitôt, il commença à se gaver de ce liquide sucré.

-Hey, et moi alors ? -cria le jeune Soleil d'en bas.

-Attends une minute. Je vais t'en donner tout de suite, dit le vieux Soleil, du haut de l'arbre. Ouvre la bouche.

Le jeune Soleil leva les yeux, la bouche ouverte, puis le vieux Soleil lui lança un morceau de rayon de miel. Malheureusement pour le jeune Soleil, il ne restait même plus une pincée de miel et ce n'était qu'une masse de cire.
Le jeune Soleil protesta, mais le vieux soleil lui dit qu'il avait mangé exactement la même chose.

- Tiens, essaie ce morceau, cria-t-il en lui jetant un autre morceau de cire. - Le jeune Soleil était très en colère.

 - à toi je te donnerais de la cire, murmura-t-il, et il commença à modeler des figures animales avec de la cire, et à les mettre autour du tronc de l'arbre.
Un à un, les petits animaux en cire ont pris vie, jusqu'à ce qu'ils deviennent finalement un troupeau d'agoutis, qui a commencé à ronger la terre et ensuite les racines de l'arbre. Le vieux Soleil, qui récoltait encore le miel, ne savait rien jusqu'à ce que l'arbre commence à craquer et à tituber.
- Qu'y-a-t-il ? -demanda l'ancien Soleil. Il semble que l'arbre bouge.... A l'aide !

Et l'arbre, en fait, est tombé au sol avec un grand bruit. A ce moment, le vieux Soleil disparut du monde, mais à sa place apparut un troupeau de cochons, d'où descendent tous les cochons et les sangliers qui existent aujourd'hui. On dit que leur viande est riche et sucrée, parce qu'ils sont nés du Soleil qui avait mangé tout le miel de ce rayon de miel.

traduction carolita du site mitos latinoamerica

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article