Sites archéologiques Mayas - Vallée El Paraíso, El Paraíso et El Cafetal

Publié le 26 Avril 2019

Honduras

Période : Classique tardif

Dans la cordillère d'Espiritu Santo se trouve la vallée fertile du Paraíso, à 27 km au nord-est de Copán, 30 km au sud de Quiriguá et 20 km à l'ouest du fleuve Chamelecón.

Dans la vallée sud-est, le long des sources d'eau potable permanentes, séparées par moins de 1,5 km, il y avait deux grands centres mayas : El Paraíso et El Cafetal, stratégiquement situés pour assurer la médiation et le contrôle des routes commerciales entre Quiriguá, Copán et la vallée de Chamelecón.

El Paraíso était une enclave politique de Copán, El Cafetal un centre autonome au début du Classique tardif..

Le pouvoir régional de Copán était basé sur le contrôle des points critiques sur les routes d'échange, des familles fidèles étaient envoyées sur ces points pour garder les intérêts de la dynastie. Après la guerre entre Copán et Quiriguá en 738 après J.C. -Cauac Cielo (K'ak' Tiliw Chan Yopaat) captura et décapita le roi de Copán -18 Conejo-, inaugurant l'âge d'or de Quiriguá-, le panorama politique de Copán fut fragmenté ; El Paraíso se désintègre tandis que les dirigeants de El Cafetal consolidaient leur pouvoir dans la vallée.

Ci-dessous : Sculptures photographiées par Sylvanus G. Morley (Etats-Unis, 1883 - 1948) à El Paraiso (1914).

Note : Ce fichier fait partie intégrante de la Carte interactive et de la Table indexée des sites archéologiques mayas, nous vous suggérons de suivre les liens pour le visualiser dans son contexte. (en espagnol sur le site)

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article