Colombie/Minga sociale - Le peuple Wayuu soutient Minga pour la vie

Publié le 7 Avril 2019

🍃 #MingaWayuu

Les autorités traditionnelles, les leaders et les membres des différentes Resguardos et peuplements qui se rassemblent au sein de l'Association des Autorités et des Conseils Indigènes Wayuu du sud de La Guajira - AACIWASUG, rejoignent La Minga Nationale qui en est à son 26e jour.

Fermant pacifiquement la route principale dans le secteur connu sous le nom de La Válvula del Gas - Promigas, dans la municipalité de Hatonuevo, environ 300 indigènes Wayuu se joignent à l'appel au gouvernement national, de sorte que dans sa représentation maximale - le président Ivan Duque - s'approche des tables de négociation pour dialoguer sur une voie qui mène à la réalisation du respect des accords convenus dans La Minga qui ont été développés en 2013, 2015, 2016 et 2017.

Rappelons que La Minga est un espace favorisé par le Mouvement National Indigène, qui a été proposé pour des dialogues pacifiques qui harmonisent le bien-être dans les Territoires Indigènes de tout le pays, mais les résultats obtenus dans le passé, ont été oubliés par l'État national, comptant plus de 1300 accords non réalisés, qui étaient convenus pour atteindre 104 peuples indigènes qui occupent tous les départements.

En ce qui concerne spécifiquement La Guajira et le territoire Wayuu, un appel pressant est lancé dans les points suivants :

1. le respect des accords pour la fin du conflit armé et la construction d'une paix stable et durable.

2. La vérité et la justice face aux meurtres et aux menaces qui pèsent sur les dirigeants sociaux et indigènes

3. Rejet de l'utilisation de nos territoires pour mener des actions militaires contre les pays voisins et affectant les peuples indigènes en situation frontalière.

4. Défense de la consultation gratuite, préalable et éclairée.

5. Opposition à la politique d'exploitation minière énergétique qui affecte principalement les territoires indigènes du pays et détruit la terre mère et les sources d'eau.

6. La non-acceptation du fracking sur le territoire parce qu'il contamine nos sources d'eau.

7. Que le gouvernement national responsable de MinTic consulte les peuples indigènes sur la Loi 152 de 2018 - Loi Tic.

8. Reconnaître l'existence de l'urgence humanitaire dans les départements de Chocó, Guaviare, Vichada et La Guajira en raison des niveaux élevés de malnutrition des enfants.

9. Nous exigeons du gouvernement qu'il respecte ses obligations en ce qui concerne les mesures de précaution prises par la CIDH en faveur du peuple Wayuu, ce qui renforce la Cour Constitutionnelle dans sa décision T302-2017 en faveur des enfants, adolescents et femmes enceintes, afin de protéger leur vie.

🗣 Avec ce premier geste de soutien à la Minga Nationale, aux Autorités Traditionnelles de Lomamato, Provinciales, Cerrodeo, Caicemapa, Potrerito, Trupio Gacho, Zahino, ainsi qu'aux colonies de Barrancon, Guajirero et Lutamana, réunies dans l'AACIWASUG, nous faisons un appel aux autres organisations, processus et directions Wayuu, pour continuer la mobilisation en faveur et défense des nos droits et de notre vie.

🌵🌞 Rapports et soutiens du territoire de Wayuuu :

Réseau de communication populaire Wayuuu - Pütchimaajana

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site de l'ONIC le 5 avril 2019

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article