Culture Rapanui - Volcan Puna Pau

Publié le 18 Mars 2019

Culture Rapanui - Volcan Puna Pau

Puna Pau signifie "source sèche", un nom qui suggère que ce volcan était autrefois éteint et contenait de l'eau.

Son cratère était la carrière où l'on obtenait le matériel nécessaire à la construction des pukaos ou "chapeaux" des Moais : une pierre volcanique rouge (scories) qui se caractérise par sa facilité de sculpture et par sa couleur rouge due à sa forte teneur en fer.

Les dimensions des pukao variaient en fonction de la taille du moai auquel il était destiné. Beaucoup font environ 2 mètres de diamètre et 3 mètres de haut, certains atteignent 3 mètres de diamètre et 12 tonnes de poids.

Les pukaos ont été ajoutés tardivement aux sculptures, peut-être à partir du XVe siècle. Seulement 10% des Moais existants l'auraient porté.


Affiche du site :

C'est un centre volcanique où le pukao, aussi connu sous le nom de "chapeaux" de moai, était sculpté.

Une vingtaine de gros pukaos ont été dispersés dans ce secteur, prêts à être transportés.
Plusieurs pukao montrent des pétroglyphes, représentant des canoës et des signes tribaux.
Le belvédère, au sommet du Puna Pau, offre des vues attrayantes sur la Hanga Roa et la campagne.
Vous pourrez également apprécier le cratère où la carrière où ils travaillaient la sculpture du pukao.
De là, plus de 10 tonnes de pukao ont été transportées jusqu'à Ahu Tongariki et Ahu Te Pito Kura, soit plus de 12 km plus loin.

Bien que la forme cylindrique du pukao suggère qu'il a été déplacé par laminage, cela n'a pas été prouvé.

 

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article