Culture Rapanui - Complexe Tahai

Publié le 4 Mars 2019

Culture Rapanui - Complexe Tahai
By Bjørn Christian Tørrissen - Own work by uploader, http://bjornfree.com/galleries.html, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32665773

By Bjørn Christian Tørrissen - Own work by uploader, http://bjornfree.com/galleries.html, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32665773

A 1,5 km de Hanga Roa, c'est le meilleur site restauré à proximité de la ville. De gauche à droite, elle regroupe trois plates-formes ahu ou plates-formes cérémonielles : Ahu Vai Uri, Ahu Tahai et Ahu Ko Te Riku ; un hare moa (poulailler) et un lièvre paenga (du bateau dit maison, en raison de sa forme de bateau inversé). Vestiges d'un feu de camp creusé dans le sol et de cavernes avec des tunnels d'entrée.

 


Ahu Ko Te Riku

Il a été restauré pour montrer à quoi ressemblaient les Moais à l'époque de leur splendeur. Il a été ajouté un pukao (coiffure de lave rouge) et les yeux qui reproduisent la découverte a eu lieu en 1978 à la plage Anakena.

Ahu Tahai

Ahu Vai Uri
Plate-forme avec cinq moais.

Hare moa (Poulailler) 

Structure rectangulaire aux bords arrondis. Les entrées étaient couvertes de pierres la nuit.


Hare paenga (Maison bateau)
Les fondations en pierre avaient des trous pour les poteaux qui supportaient la structure.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article