Culture Rapanui - Ana Kai Tangata

Publié le 25 Mars 2019

Culture Rapanui - Ana Kai Tangata

La grotte est située dans la partie sud de Hanga Roa.

La traduction de son nom se prête à la spéculation. Ana : "caverne", Tangata : "homme", Kai : dans l'ancien Rapa Nui : "rassembler", "raconter" ou "enseigner", en Rapa Nui moderne : "manger". Il peut s'agir de : "La grotte des cannibales" ou "Les mangeurs d'hommes" ; ou d'un lieu utilisé pour des réunions ou des enseignements. Il fut un temps où cette grotte était un chantier naval et un port, et certains prétendent qu'elle a peut-être servi à enseigner la fabrication des canots. Rien ne prouve que les Rapa Nui pratiquaient le cannibalisme.

Sur le mur du fond, il y a de nombreuses peintures de manutaras -gaviotín pascuense-, suggérant que ce pourrait être le lieu de rencontre des participants du concours Homme-Oiseau.

Affiche du site :

Cette grotte a joué un rôle important dans l'histoire de Rapa Nui, en raison de sa relation avec la cérémonie Tangata-Manu ou Homme-Oiseau.

Vous pouvez voir de magnifiques peintures rupestres en rouge, blanc et noir peintes dans le plafond de la grotte.

Ils représentent pour la plupart les sternes à dos gris, ou manutara, un oiseau migrateur qui nidifiait dans les îlots en face d'Orongo chaque printemps.

Dans ce lieu ont également été construits des vaka ama , de petits canoës faits de planches cousues, typique de l'époque où le bois était déjà rare sur l'île.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article