Cosmovision Navajo - Bégochiddy (dieu créateur)

Publié le 8 Mars 2019

S'écrit également  Begochidi.
Le grand dieu créateur. Blond et aux yeux bleus. Il est masculin, mais son nom signifie : "L'amour que la mère donne à son fils".

Quand le monde était en bas et dans les ténèbres, six dieux y vivaient : le Dieu du Feu, le Premier Homme, la Première Femme, la Femme du Sel, Coyote et Bégochiddy. Il a fait quatre montagnes dans ce premier monde blanche à l'est, bleue au sud, jaune à l'ouest et noire au nord, puis des insectes et des plantes. Des conflits surgirent et ils furent fatigués de l'obscurité qu'ils décidèrent de quitter. Au centre, il avait créé une montagne rouge, dans laquelle il plantait un grand bambou, ils y ont rassemblé toutes les créations et les ont placées à l'intérieur. Les bambous grandirent et les emmenèrent dans le Second Monde.

Dans ce monde nouveau - de couleur bleue - il a fait de nouvelles créations, mais encore une fois l'harmonie a été interrompue, et par le grand bambou ils ont voyagé dans le tiers monde. Le tiers monde était beau, jaune et plein de lumière. Bégochiddy y a créé des rivières, des sources, des animaux, des arbres et des êtres humains. Quand des hommes et des femmes commencèrent à se battre, il les avertit que le Troisième Humain serait inondé si les problèmes continuaient. Puis Coyote a pris un bébé qui flottait dans la rivière et l'a caché sous sa tunique. Bientôt, des tempêtes torrentielles sont venues de toutes les directions.

Les gens se réfugièrent dans le bambou, mais la canne cessa de pousser avant d'atteindre un nouveau monde. C'est la langouste qui a aidé Bégochiddy à atteindre le Quart Monde, mais les eaux ont continué à monter ; pour calmer la colère du monstre aquatique, Bégochiddy a découvert et ramené au Coyote le bébé volé dans le Tiers Monde. Les eaux se sont retirées.

Dans le Quart Monde, Bégochiddy a enseigné toutes les bonnes formes de vie, y compris comment prendre soin des cultures et être reconnaissant.

Une autre version

Dans les histoires mythologiques Navajo, qui ne sont pas toujours cohérentes, il existe une autre version :

Bégochiddy signifierait "Prendre les seins", une divinité tricheuse semblable à Coyote, fils de Tsohanoai (Dieu Soleil), représentant le côté le plus sombre de l'esprit humain.

Il a un appétit sexuel vorace, qui aurait provoqué la naissance des monstrueux Anaye, par ses actes sexuels contre nature et inappropriés.

traduction carolita du site Pueblos originarios.com

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article