Culture du Mississippi

Publié le 18 Février 2019

chef

Après la culture Hopewell, et après une pause de plus de 400 ans, au cours de laquelle les traditions locales ont continué à se développer, vers la fin du 9ème siècle, un changement culturel a été imposé connu sous le nom de culture Mississippi.
Elle a prospéré dans une vaste région du sud-est et du centre de l'Amérique du Nord, dans les vallées fluviales de ce qui sont maintenant les États du Mississippi, de l'Alabama, de la Géorgie, de l'Arkansas, du Missouri, du Kentucky, de l'Illinois, de l'Indiana et de l'Ohio, avec des étendues dispersées dans le nord au Wisconsin et au Minnesota, à l'ouest dans les grandes Plaines.

Coïncidant avec la domination toltèque en Amérique centrale, la grande ville de Teotihuacan a exercé une influence au nord. Un exemple frappant est celui de Cahokia, dans l'Illinois, qui a acquis sa forme définitive aux XIIIe et XIVe siècles avec un grand complexe de monticules plats, disposés autour de places rectangulaires, où vivaient entre 5 000 et 10 000 personnes.

L'archéologue contemporain John A. Walthall a divisé son évolution en trois périodes culturelles :

Tôt : 900 à 1 200 après J.-C. Vers 900 après J.-C., il y a des sites dispersés dans tout l'est de l'Amérique du Nord.
Moyenne : 1 200 - 1 500 après J.-C. En l'an 1400, son déclin commence.
Certaines tribus historiques comme les Natchez et les Shawnees ont continué à construire des monticules et à maintenir comme forme de gouvernement un système de castes avec des différences sociales marquées.
La culture est basée sur la culture intensive du maïs, des haricots, de la citrouille et d'autres cultures, ce qui a entraîné de fortes concentrations de population dans les villes riveraines. Le changement n'avait pas été facile à supporter des maladies telles que la tuberculose, vers 900 ap. JC. Il est noté que toutes leurs énergies avaient été consommées dans cette adaptation car les travaux Hopewell ont disparu et  ils ont commencé avec la construction de tumuli beaucoup plus grands, présentant maintenant un caractère religieux plutôt que funéraire.

Les sociétés étaient maintenant hiérarchisées, probablement avec des chefs à vie et des chefs héréditaires. Ces chefferies contrôlaient les terres adjacentes aux monticules des temples tels que Moundville ou Etowah, lieux définis par les terres alluviales nécessaires à leur pratique agricole intensive. Ils étaient également chargés de la distribution de la nourriture dans la communauté. Ils formaient une sorte d'État théocratique. La guerre, apparemment fréquente, donnait lieu à des alliances au sein même des confédérations.

Une place centrale de cérémonie était toujours le noyau des villes du Mississippi, chaque village avait un ou plusieurs monticules ovales ou pyramidaux surmonté d'un temple ou de la résidence d'un chef. Ce mode de peuplement est typique de l'Amérique centrale. L'ampleur des travaux publics et la répartition des temples suggèrent un culte religieux dominant et un groupe de prêtres-gouverneurs à la tête de grandes communautés. L'inégalité sociale a été institutionnalisée et le contrôle de la politique et de la religion a été confié à quelques-uns.

L'artisanat était exécuté en cuivre, coquillage, pierre, bois et argile. Ils fabriquaient des coiffes, des armes rituelles, des sculptures, des pipes, des céramiques, des effigies et des masques. Des motifs tels que des serpents à plumes, des guerriers ailés, des croix gammées, des araignées, des visages humains et de nombreux motifs géométriques ont été délicatement gravés, embossés, sculptés et moulés.

Ils ont étendu les réseaux commerciaux vers l'ouest au-delà des Rocheuses, vers le nord jusqu'aux Grands Lacs, vers le sud jusqu'au golfe du Mexique et vers l'est jusqu'à l'océan Atlantique.

Ils enterraient leurs morts avec leurs biens dans des fosses rectangulaires couvertes de dalles. Ont été trouvé des épées en silex, des disques pectoraux en cuivre ou en coquillage avec des représentations incisées, des boucles d'oreilles en bois, des haches monolithiques, des pipes et des statuettes.

Nous pouvons considérer différents sous-groupes 

Période MOYENNE

Monticule de Cahokia
Cahokia

 


Moundville

Spécialement représenté par les sites de Cahokia et de Moundville. Sa géographie comprend le centre de la vallée du Mississippi, la vallée inférieure de l'Ohio, l'ouest et le centre du Kentucky, l'ouest du Tennessee, le nord de l'Alabama et du Mississippi.
C'était le cœur de la culture classique du Mississippi, avec ses grands monticules cérémoniels et ses complexes résidentiels généralement fortifiés.

 

Culture PLAQUEMINE

Emerald mound

Dans la vallée inférieure du Mississippi, à l'ouest du Mississippi et à l'est de la Louisiane.
Les monticules étaient semblables à ceux de  la période , mais sans complexes résidentiels. Les sites typiques de cette culture sont Emerald Mound et Holly Bluff, tous deux situés dans le Mississippi.

APPALACHES du SUD

Appalaches du Sud Dans le sud-est de l'Alabama, en Géorgie, en Floride du Nord, en Caroline du Sud et dans le centre et l'ouest de la Caroline du Nord et du Tennessee.
Inspirés par la culture moyenne, les derniers établissements de la culture du Mississippi apparaissent dans la région. Les temples dans les monticules et les zones résidentielles telles que Etowah et Ocmulgee en Géorgie et Shiloh au Tennessee en sont des exemples caractéristiques.

Etowah

 


Ocmulgee

Shiloh

 

Culture CADDOANE

Elle surgit sur les rives de la Red river, à l'époque primitive, avec l'utilisation du maïs, et la construction de monticules - temple. Une culture très proche de  celle de Plaquemine.

 

Culture ONEOTA


Dans la vallée supérieure du Mississippi, y compris l'Iowa, le nord du Missouri et le sud du Minnessota et du Wisconsin.

 

Culture FORT ANCIENT


Fort Ancient surgit vers 1400 avant J.-C., au sud de l'Ohio, au nord du Kentucky et à l'est de la Virginie-Occidentale ; en réponse au sédentarisme accru et à la dépendance accrue envers l'agriculture. Ils produisaient des poteries distinctives et le modèle de peuplement des villages était circulaire ou elliptique autour de la place centrale.


Culture FORT WALTON 


Lac Jackson

Expression méridionale de la culture du Mississippi en Floride, représentée par la tribu des Appalaches, identifiée surtout dans les sites suivants :


Lac Jackson
Fort Waltom Mound
Letchworth
Velda
Yon

 

traduction carolita du site Pueblos originarios .com

Sculptures

Sculptures réalisées sur marbre. Elles viennent du site d'Etowah.

Bol avec figure humaine

Céramique de 16,5 cm. Période moyenne. La tête est couronnée d'une série de nœuds qui peuvent indiquer une coiffure spéciale, de sorte qu'une fois dénote un rang ou une condition ; en face d'elle, une "queue", d'un but pratique apparent, est un complément visuel. Il provient du site de Nuevo Madrid sur le fleuve Mississippi dans le Missouri.

Femme en train de moudre du maïs

Sculpture en pierre du site Spiro Mound. Représente une femme qui moud du maïs. Taille 25 cm.

Masque

Masque de cérémonie en forme de tête de cerf de 29 cm, réalisé en bois de cèdre et incrustations de coquillages. Il appartient au site Spiro Mound, Oklahoma.

Vase à col large

Récupéré du site Wildty, il appartient à la fin de la période du milieu du Mississippien. Fabriqué en céramique broyée et incrustée et coquillages.

Récipient pour semences

Il appartient à la culture Caddoan, que l'on trouve en Oklahoma.

Pot avec tête humaine

Pot avec représentation d'une tête humaine, trouvé dans le site Bradley, appartient à la culture caddoane

Disque de Moundville

Serpent à sonnettes représenté sur un disque trouvé sur le site de Moundville, Alabama.

Pendentif

Avec les coquillages, ils faisaient des décorations qui leur pendaient au cou. A noter la similitude du dessin avec ceux des cultures méso-américaines.

Pendentif 2

Un autre pendentif décoré sur une coquille de mer avec des micro-perforations pour le tenir

sources 

Amerindia. Introducción a la etnohistoria y las artes visuales precolombinas. Cesar Sondereguer ~ Carlos Punta. Editorial Corregidor. 1999

http://www.nps.gov

http://www.hp.uab.edu

traduction carolita du site Pueblos originarios .com

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Civilisation du Mississippi

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article