Cosmovision Tupí - Tupan, Dieu malin

Publié le 9 Février 2019

Les langues tupi-guarani constituent une sous-famille de 53 langues de la famille Tupi parlées ou qui étaient parlées en Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Guyane française, Paraguay, Pérou, Uruguay et Venezuela. Elle comprend onze sous-groupes linguistiques. De plus, les langues tupi-guarani sont probablement le groupe de langues le mieux étudié en Amazonie. Le mythe que nous transcrivons appartient au Brésil et est tiré de l'ouvrage Mitología Americana: selección de los mitos aborígenes de América . Madrid : Ediciones Guadarrama, par Mariano Izquierdo G.. : 

Parmi les divinités, plus que vénérées, craintes par les Tupinambaes, l'une des plus puissantes est Tupan, qu'ils considèrent comme le démon du tonnerre et de la foudre. 
Ce génie maléfique n'est ni vénéré ni prié. Ils le représentent dans la figure d'un petit homme potelé aux cheveux ondulés. Il est le fils cadet du héros civilisateur Nanderevuzu et de son épouse Nandecy, pour qui Tupan professe une affection merveilleuse. Ce n'est que pour le bien de sa mère que Tupan quitte sa demeure à l'Ouest pour aller la rencontrer à l'Est.

Chaque fois qu'il voyage, il provoque une tempête ; le bruit du tonnerre est causé par le siège creux de Tupan, qui en même temps sert de bateau pour traverser le ciel. Il porte toujours deux oiseaux dans son bâton, qu'il a à son service ; dans le concept des Indiens, ils sont les annonceurs des tempêtes. Une fois les tempêtes déclenchées, il n'y a pas de fin jusqu'à ce que Tupan atteigne le côté de sa mère.

traduction carolita du site mitos latinoamerica

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article