Cosmovision Wichí - L'origine du feu

Publié le 16 Janvier 2019

Les Matacos ou Wichi vivent dans la région du Chaco, au nord de l'Argentine. Ce mythe de l'origine du feu de ce peuple a été compilé par Buenaventura Terán dans son ouvrage El ciclo de Tokjuaj y otros mitos de los wichis (Le cycle de Tokjuaj et autres mythes des Wichis). Il est tiré du site web Mitos Ancestrales. .

Bien que l'hornero (fournier roux) soit très travailleur, il aimait beaucoup rire. Il construisait sa maison, y vivait un certain temps, puis l'a vendait.
Les autres animaux organisaient des fêtes et n'invitaient pas le fournier parce qu'ils pensaient qu'il allait se moquer d'eux. Ces animaux étaient la tortue, le tatou, le pichi (un autre tatou), le suri ou ñandú, la chuña (oiseau), le lapin, le coy et la grand-mère araignée. Tout le monde allait manger chez Itoj Pajla, l'homme du feu.
Un jour, le fournier les a rattrapés. Mais la guêpe lui a demandé de ne pas rire parce que l'homme du feu se fâcherait.
Itoj Pajla était assis et chacun des animaux lui a passé sa gamelle. Il les a mis un à un à genoux et ainsi l'eau de la marmite n'a pas mis longtemps à bouillir.
Le fournier était autour de l'homme du feu avec les autres animaux. Le suri déploya ses ailes et il craignit que le fournier ne rie bien que celui-ci lui avait assuré qu'il ne le ferait pas.
Il y avait un grand silence sur place. Le fournier vit que l'homme du feu avait tout son corps couvert de feu. Quand il a vu les testicules en feu, il n'a pas pu contenir ses rires.

-Qui se moque de moi ? a voulu savoir l'Itoj Pajla. Maintenant, tout le monde va brûler.


Et il a commencé à cracher le feu pendant que tout le monde s'enfuyait. Le feu s'est propagé partout, pourchassant les animaux. La tortue est entrée dans l'eau et le feu l'a consumée. Les autres couraient vers la mer. Le suri et la chuña furent les premiers à arriver. Il semblait que le feu atteignait déjà les autres, mais ils sont aussi arrivés à temps et sont passés de l'autre côté de la mer.

C'est la faute du fournier, mais à ce jour, il rit encore.

La tortue est restée dans l'eau, devenant une tortue d'eau.

Les gens n'avaient pas de feu avant. Seul Itoj Pajla l'avait. Mais après l'incendie, le feu a été déposé dans les arbres. Si le fournier n'avait pas ri, on n'aurait pas eu de feu.

traduction carolita du site mitos latinoamerica

 

fournier roux, hornero en espagnol  Par Eurico Zimbres, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=1972647

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article