Que pouvez-vous faire pour soutenir la liberté de Mumia Abu-Jamal ?

Publié le 27 Octobre 2018

Le lundi 29 octobre, Mumia a une audience importante à Philadelphie à 9 heures. Il y aura une conférence de presse le jeudi 25 octobre à 11 heures à l'extérieur du bureau du Procureur.

PRENEZ LE TEMPS de faire une copie de la lettre suivante et postez-la au procureur de Philadelphie Larry Krasner  justice@phila.gov

LETTRE AU PROCUREUR LARRY KRASNER

15 octobre 2018

M. le procureur Larry Krasner :

Vous avez été élu parce que vous prétendez être un "procureur progressiste" qui allait "mettre fin à l'incarcération massive". Vous avez dit que  vous alliez enquêter et annuler les condamnations injustes.

Cependant, dans le cas de Mumia Abu-Jamal, vous avez montré que vous travaillez en tandem avec les revendications de l'Ordre fraternel de la police malgré les preuves de l'innocence de Mumia et la mauvaise conduite policière, procédurale et judiciaire qui imprègne son cas.

Dans une lettre qui vous a été envoyée en janvier 2018, Pam Africa et les représentants du Mouvement Mumia Abu-Jamal pour la liberté ont demandé une rencontre pour discuter de son cas dans le but d'obtenir le rejet des charges retenues contre lui et sa libération de prison. Nous vous avons également demandé, dans un premier temps, de vous joindre ou du moins de ne pas vous opposer à la requête en instance de Mumia pour gagner une série de nouveaux appels fondés sur le précédent Williams v. PA.

Après avoir accepté de les rencontrer au début, vous avez refusé de le faire, mais vous avez ensuite rencontré Maureen Faulkner. Depuis le 10 avril, vous avez présenté des arguments juridiques au juge Leon Tucker niant la pertinence des dossiers judiciaires sur l'implication significative de Ronald Castille dans la poursuite de Mumia Abu-Jamal et l'imposition de sa peine de mort.  Vous avez demandé que la demande de Mumia soit rejetée. Plusieurs documents montrent que le procureur de l'époque, M. Castille, a suivi le statut des affaires capitales et qu'il a envoyé une lettre à l'ancien gouverneur Casey, dans laquelle il l'a "exhorté" à signer des ordres d'exécution pour "envoyer un message" à tous les "tueurs de policiers".

L'appui public et véhément de Ronald Castille à la peine de mort et à l'Ordre fraternel de la police, ainsi que les preuves divulguées à ce jour dans les dossiers du procureur général, répondent aux critères énoncés dans Williams v. PA. Pour les mêmes raisons, le juge Castille aurait dû se récuser des appels de Mumia Abu-Jamal. Comme Castille a refusé de le faire, Mumia devrait au moins avoir le droit de faire appel.

Jusqu'à présent, votre traitement du cas de Mumia coïncide largement avec les revendications de l'Ordre fraternel de la police.  Apparemment, vous n'avez aucun intérêt à ouvrir une affaire qui a été dénoncée dans le monde entier pour avoir reflété le pire d'un système judiciaire raciste et de classe, pour avoir déclaré coupables de nombreux dissidents et pour leur avoir imposé les peines les plus extrêmes.  Mumia, par exemple, a été condamné à mort jusqu'en 2011, date à laquelle il a été condamné à perpétuité sans libération conditionnelle.

Nous vous demandons donc de divulguer tous les dossiers de la police et du ministère public concernant l'affaire Mumia, et de cesser d'insister pour clore cette ouverture en insistant sur le fait qu'il n'y a aucune preuve en sa faveur, lorsque ce n'est pas la réalité. Le monde vous regarde parce qu'il se soucie de Mumia et de la justice.

Suzanne Ross, pour les groupes de soutien à Mumia et tous les soussignés

Pam Africa, Keith Cook (frère de Mumia), Cornel West, Kathleen Cleaver, Basym Hasan, Glen Ford, Élie Domota (Guadeloupe), Mireille Fanon (France), Ed Asner, The Uncompromising International Concerned Family and Friends of Mumia Abu-Jamal, The Frantz Fanon Foundation, The MOVE Organization, Free Mumia Abu-Jamal Coalition (NYC), International Action Center, Mobilization 4 Mumia, Food Not Bombs Solidarity, Amig@s de Mumia de Mexico, Campaign to Bring Mumia Home, Colectif James Baldwin, Libérons Mumia, Comité Mumia de Saint-Denis, German FREE MUMIA Network, FREE MUMIA Berlin, LIBERONS MUMIA (French Collective), Mobilization to Free Mumia Abu-Jamal, The Labor Action Committee to Free Mumia Abu-Jamal, Oakland Teachers for Mumia, National Jericho Movement, NYC Jericho Movement, Northeast Political Prisoner Coalition, Lynne Stewart Organization, The New Abolitionist Movement, International Dockworkers Council, Union Generale des Travailleurs de la Guadeloupe, People’s Organization for Progress, December 12th Movement/International Secretariat, CEMOTAP, KOMOKODA, Black is Back Coalition, Urhuru Solidarity Movement, Universal Zulu Nation, Guillermo Morales – Assata Shakur Community and Student Center, National Lawyers Guild (Minnesota), Alliance for Global Justice (Afgj), SOS Racismo (Portugal), Freedom Archives, Communities United Against Police Brutality (Minneapolis), Bruxelles Pantheres (Belgium), Just Justice BKO (Mali), End Solitary Santa Cruz County (CA), International Labor Solidarity Committee of Doro-Chiba/Railway Workers Union in Chiba (Japan), The Hoshino Defense Committee (Japan)

 

traduction carolita d'un communiqué paru sur le site Amigos de Mumia México le 24 octobre 2018

Rédigé par carole

Publié dans #prisonniers politiques, #Mumia

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article