La fleur des âmes

Publié le 28 Octobre 2018

La sœur Norma Espinosa est maya, chanteuse, diffuseuse de culture et nous raconte la légende de la fleur qui est utilisée comme offrande dans la célébration du Jour des Morts.

Cette belle légende raconte l'histoire d'amour de deux jeunes Aztèques, Xochitl et Huitzilin, ainsi que celle de la fleur de Cempasúchil.

L'histoire d'amour de ces deux jeunes a commencé alors qu'ils étaient encore jeunes. Enfants, ils s'amusaient à jouer ensemble et à profiter des environs de leur village. Finalement, il était naturel qu'un grand amour s'épanouisse parmi eux.

Ils disent que chaque après-midi, ils grimpaient au sommet de la montagne pour apporter des fleurs à Tonatiuh, le dieu du soleil, qu'il semblait leur sourire des hauteurs avant l'offrande des amants, et qu'ils juraient de s'aimer à jamais, même au-delà de la mort.

Un jour, la guerre est arrivée et les amants ont dû se séparer parce que le jeune Huitzilin a dû partir pour se battre. Malheureusement, peu de temps après, on a appris que Huitzilin avait été blessé et finalement tué. La belle Xochitl sentit son cœur se briser de douleur.

Elle décida d'escalader la montagne pour la dernière fois pour implorer Tonatiuh, le dieu du soleil, de l'unir pour toujours à son amour. Le soleil ému jeta un de ses rayons et quand il toucha la jeune femme, il la transforma en une belle fleur, avec des couleurs aussi intenses que les rayons du soleil lui-même.

Peu de temps après, un colibri est arrivé, qui s'est reposé avec amour au centre de la fleur. C'était Huitzilin qui était devenu un beau colibri. Instantanément la fleur s'ouvrit en 20 pétales, d'arôme intense et mystérieux. Ainsi naquit la fleur de Cempasúchil (rose d'inde) la fleur des morts.

Les amoureux seront toujours unis tant qu'il y aura des fleurs de Cempasúchil  et des colibris.

traduction carolita d'un article paru sur Elorejiverde le 26/10/2018

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Belle histoire, j'y penserai quand je verrai des roses d'Inde (sur ton blog jardin;) )
C
C'est super joli cette fête des morts avec les calaveras et les fleurs jaunes à foison......en plus ça doit sentir bon. Les roses d'inde, j'ai découvert grâce au Mexique que ce nom d'Inde n'était pas plus approprié que celui donné aux "indiens". Quand j'ai étudié cette plante durant mes études, pas une fois cela n'a été évoqué.....omettre quelque chose en rapport avec Abya Yala, c'est grave !!