Une minière perd son permis d'exploration pour n'avoir pas assez consulté une Première Nation

Publié le 21 Juillet 2018

La Première Nation d'Eabametoong au nord-est de Thunder Bay se réjouit de la révocation du permis d'exploration de la compagnie minière Landore par la Cour supérieure de l'Ontario. Dans leur décision rendue lundi, les juges relèvent le manque de consultation de la part du ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MRNF) et de la minière avec la communauté autochtone.

La Première Nation avait déposé une demande de révision judiciaire à la suite de l’octroi d'un permis d’exploration aurifère à Landore Resources Canada par le MRNF.

J’espère que la décision envoie le message qu'une consultation doit comprendre des informations claires, une rétroaction et une pleine participation des Premières Nations, a fait savoir la chef d’Eabametoong, Elizabeth Atlookan.

la suite

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article