Poésie amérindienne ou autochtone : Fred Bigjim

Publié le 13 Juillet 2018

Fred Bigjim est Inupiat, il a grandi à Simrock en Nome, Alaska.

Il fait des études de droit, enseigne la loi sur les revendications des autochtones de l'Alaska au centre Fairbanks de l'Université d'Alaska pour l'enseignement à distance. Il écrit sur les questions d'éducation dans une perspective multiculturelle.

L'Esprit-qui-Bouge

Je te sens parfois autour de moi,
reptation primitive, silence brumeux.
tu regardes, tu attends, tu danses.
Tu m'effrayes.

Quand je dors, tu me visites
dans mes rêves,
tu voudrais que j'y reste depuis toujours.
Nous rions et nous flottons ensemble.

Je t'ai vu une fois, je crois,
à Egavik.
Les eskimos te nomment chaman.
J'en suis sûr, je sais que tu es
l'Esprit-qui-Bouge.

Fred Bigjim

Rédigé par caroleone

Publié dans #Poésie amérindienne, #La poésie que j'aime, #Inupiat

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article