Volcan Lanín, Site Sacré du peuple Mapuche

Publié le 7 Juillet 2018

Traduction d'un article de février 2017

Les efforts pour reconnaître cette grande montagne, considérée par les peuples indigènes de la région comme " le Cœur du Monde " progressent.

Depuis 10 ans, l'une des cérémonies les plus importantes de la région du Puelmapu se déroule au pied du Pijan Mawiza (Volcan Lanín). Cette décision de la Confédération Mapuche de Neuquén, qui, en réponse aux préoccupations des Pijan Kuse et Logko de la région, a soulevé l'urgence de reprendre la célébration du gejipun, réunissant toutes les communautés Mapuche de la région.

La situation la plus préoccupante était l'état menaçant du volcan, qui montrait déjà des signes de surcharge touristique et un contrôle plus strict des activités qui y sont pratiquées. Le signe le plus visible était que le sommet de notre Pijan Mawiza n'avait pas de neige affectant toute la chaîne de vie que ce site mapuche génère à partir de là. En 2006, l'événement s'appelait "El Grito del Lanín" (Le Cri du Lanín), parce que c'était une réponse à l'engagement que nous, Mapuce, avons envers cet environnement, qui fait partie de la diversité des vies contenues dans le Lanin et qui a été une source énergique de sagesse et de connaissances Mapuche pendant des millénaires.

Les autorités mapuches (pu Pijan Kuse, pu logko, pu kajfv malen, pu kajfv malen, pu kajv wenxu) représentées dans le "Cercle des Autorités Philosophiques du Pijañ Mawiza (Volcàn Lanin)", ont commencé à partir de ce moment un processus de mobilisation culturelle qui atteint le point que nous proposons, qui est de créer une sauvegarde et de protéger l'intégrité bioculturelle de ce site fondamental pour notre équilibre socio-écologique et culturel.

Il était nécessaire d'en discuter avec l'Administration des Parcs Nationaux (APN), qui est l'organe qui, jusqu'à présent, gérait ce puissant centre de la cosmovision mapuche. Le nom par lequel nous avons accepté de créer ce refuge est celui de "Lanín, Sitio Sagrado Mapuce Lanín, Site Sacré Mapuce". Les sites sacrés sont définis comme suit : " zones de terre ou d'eau ayant une signification spirituelle particulière pour les peuples et communautés indigènes ", selon les Lignes directrices de l'UICN à l'intention des gestionnaires d'aires protégées sur les " sites naturels sacrés ". Ces sites sacrés peuvent comprendre principalement des zones naturelles (comme les forêts), mais aussi des zones construites par l'homme ou des monuments (comme les temples). Elle comprend également les sites naturels, situés dans des zones de grande valeur spirituelle, reconnues par les croyances religieuses des personnes concernées.

Dans le mouvement moderne des aires protégées, le concept de nature vierge, qui impliquait l'exclusion des peuples indigènes préexistants dans ces réserves, a été surmonté. Comme l'a conclu le WWF dans son rapport 2005 : " Les sites sacrés sont probablement les plus anciennes méthodes de protection de l'habitat de la planète."

Toute cette évolution dans la reconnaissance du rôle vital des peuples indigènes dans la sauvegarde des écosystèmes à long terme a conduit les communautés mapuches et leur organisation à promouvoir la reconnaissance du volcan Lanín comme "Patrimoine Bioculturel Mapuce" ou "Site Sacré Mapuce".

Les valeurs de Pijañ Mawiza sont liées à notre mode de vie, avec lequel nous avons toujours vécu et l'écosystème qui le nourrit. Il est lié à l'identité nationale mapuche et est nécessaire à des fins cérémonielles et religieuses importantes. Alors que Pijañ Mawiza est incorporé dans le parc Lanín où les efforts de conservation de la biodiversité ont donné la priorité à la conservation comme objectif fondamental, pour les Mapuche, Pijañ Mawiza inclut des valeurs spirituelles, culturelles, identitaires, éducatives, pacifiques et thérapeutiques.

La reconnaissance du Lanin comme "Site Sacré Mapuce", sous l'administration des institutions Mapuce, sera une occasion unique de développer la compréhension mutuelle et la coexistence entre deux institutions qui, depuis un siècle, cherchent des mécanismes pour surmonter une relation passée pleine de violence, d'abus de pouvoir et d'impunité. Nous parlons du peuple Mapuce et de l'APN.

Il est maintenant incontesté que le comportement humain a des effets dramatiquement négatifs sur la diversité de la vie de la planète. En même temps, les langues, les systèmes de croyances, les valeurs traditionnelles, la richesse de la diversité culturelle sont en grave danger. La reconnaissance de "Lanin, Site Sacré Mapuce" peut représenter le chevauchement du domaine de la diversité culturelle et biologique et le travail collaboratif des Mapuce/APN.

Dans un prochain rapport, nous détaillerons les étapes prévues vers cette reconnaissance sans précédent dans le pays.

Par la Confédération Mapuche de Neuquén

Source
Confédération Mapuche de Neuquén 

Glossaire des termes


Gejipun : une des cérémonies du peuple mapuche. 
UICN : Union Mondiale pour la Conservation de la Nature
Logko : Lonko, chef.
Mapuce : Mapuche, selon l'une des différentes orthographes existantes. 
Puelmapu : Terre de l'Est, territoire actuel de l'Argentine. 
Pijan Kuse : Pillan kuse, aînée spirituelle. 
WWF : Fonds mondial pour la nature, Forum mondial pour la nature

traduction carolita d'un article paru sur le site Elorejiverde le 13/2/2018

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article