Navigateurs Mapuche Lavkenche : recherche et conservation du wampo dans le lac Lanalhue

Publié le 26 Avril 2018

La découverte est un témoignage direct de la navigation ancestrale dans le Waljmapu et révèle le travail fin du bois effectué par le peuple Mapuche.

En décembre 1995, un wampo ou embarcation mapuche a été trouvé sous l'eau à moins de quatre mètres de profondeur dans le lac Lanalhue, province d'Arauco, région du Biobío. La découverte s'est produite lorsque des travailleurs de l'auberge du même nom ont tiré l'ancre d'un bateau et ont traîné le canot avec elle.

Le personnel a avisé la directrice du Musée Mapuche de Cañete, Gloria Cárdenas, qui a contacté le Centre National de Conservation (CNCR) pour définir un plan d'intervention, et le Musée Régional d'Araucanie, car il y avait une pièce similaire dans sa collection.

L'étude de l'embarcation a révélé qu'il s'agissait d'un canot fait d'un seul tronc de 4,85 mètres de long et 80 centimètres de large. Il a été réalisé avec du laurier, du bois aux caractéristiques douces et au travail facile et d'une grande importance symbolique pour le peuple mapuche (Lira, Diaz-Vaz et Muñoz 2012).

En mars 1996, il a été transféré au Musée, après la construction d'un étang revêtu de polyéthylène dans ses locaux, afin de travailler à sa conservation et à sa restauration.

Le processus a duré jusqu'en 2001 et a été réalisé grâce aux efforts conjoints des responsables de l'institution et du CNCR, et au don de polyéthylène glycol par l'Institut Nara du Japon, un produit utilisé pour préserver le bois humide.

Le wampo de Lanalhue a été la première expérience dans le pays de sauvetage archéologique dans une zone lacustre et d'intervention sur du bois submergé pour une période prolongée.

Cette constatation et d'autres similaires confirment les récits des chroniqueurs sur l'utilisation des bateaux chez les Mapuches, une pratique fréquemment développée avant l'arrivée des Espagnols.

Suite à ces découvertes, l'État a signé en 1999 le décret de Patrimoine Culturel Subaquatique par lequel il a déclaré " Monument Historique[a] toutes les traces d'existence humaine trouvées au fond des rivières et des lacs et sur les fonds marins sous les eaux intérieures et la mer territoriale de la République du Chili, depuis plus de cinquante ans " (Ministère de l'éducation 1999 : article 1).

En 2006, le wampo a été intégré dans la muséographie de l'institution et aujourd'hui il est exposé dans la salle Nometulafken, El viaje de búsqueda/ Le voyage de recherche, soutenu par un lit en métal spécialement construit pour sa bonne conservation.

traduction carolita d'un article paru sur museo mapuche canete

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Peuples originaires, #Chili, #Mapuche, #Savoirs des peuples 1ers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article