Les peuples du monde- Etat des lieux : Le Yukon

Publié le 24 Janvier 2018

peuple Tlingit de teslin- Par George Johnston (Tlingit), GJ Museum — https://twitter.com/paulseesequa/status/715614664357359616, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=48137324

Le Yukon est un état fédéral du nord du Canada bordé à l'est par les Territoires du Nord-Ouest, au sud par la Colombie britannique et à l'ouest par l'état américain de l'Alaska.

Il tire son nom du fleuve Yukon.

C'est le plus petit des trois territoires canadiens avec une superficie de 482.443 km2, un territoire ouvert sur l'océan arctique, créé en 1898 (2e) à partir de la région occidentale des Territoires du Nord-Ouest pour répondre à la croissance de la population consécutive à la ruée vers l'or du Klondike.

La population est de 35.874 habitants et la densité de 0.07 hab/km2

C'est la 2e entité la moins peuplée du Canada après le Nunavut.

Les premiers peuples

Les plus anciennes traces d'occupation humaine ont été découvertes au Yukon dont des os d'animaux travaillés par des humains et vieux de 25.000 à 40.000 ans qui ont été découverts à Old Crow (la pertinence est néanmoins contestée). Si cela s'avère exact, ce seraient les plus anciennes traces humaines connues en Amérique du nord.

Des récits oraux amérindiens font mention de la mort d'animaux survenue vers 800 lors de l'éruption du mont Churchill près de la frontière avec l'Alaska.

Cette éruption selon les anthropologues serait à l'origine de la migration des peuples athapascans (Apaches, Navajos Dinés) vers l'actuel sud-ouest des EU.

Des réseaux commerciaux étaient tissés entre les Tlingits de la côte et des Premières Nations de l'intérieur du Yukon.

Les peuples côtiers échangeaient des eulakanes et des produits locaux contre du cuivre et des fourrures.

Les autochtones représentent 24% de la population du Yukon, la majorité concerne des autochtones du groupe linguistique Na-Déné.

Il y avait autrefois les Nahannis de l'est (Kaska, Montagnards), Des groupes du sud (Teslin, Tuchtones, Tagish).

Le troc et les mariages entre les Tuchtones et les Tlingits de la côte du sud-ouest font intervenir des changements dans la langue tuchtone et la culture tlingit devient dominante.

Au nord du Yukon  il y avait les Gwich'in qui occupaient le bassin du fleuve Yukon en aval de l'embouchure de la rivière Pelley.

Les autochtones du Yukon étaient des chasseurs/pêcheurs/cueilleurs dépendant du saumon et du gros gibier comme le caribou. Ils chassaient au besoin du plus petit gibier et récoltaient des racines et des plantes sauvages dans le grand nord.

Les Inuits se distinguaient des amérindiens au niveau linguistique et culturel. Ils vivaient sur le versant arctique, dénué d'arbres et dépendaient des poissons et des mammifères marins.

fleuve Yukon- Par Tifoultoute — Travail personnel, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=11299220

 

 

La colonisation

A partir 1740 arrivent les premiers explorateurs russes et britanniques, les autochtones participent rapidement au troc avec eux et ils commencent à se sédentariser un peu plus pour rester proches des postes de traite. Au contact des européens ils attrapent des épidémies de maladies infectieuses dévastatrices.

Les premiers contacts durables sont établis dans les années 1840 avec le compagnie de la baie d'Hudson. Les autochtones servent de guides et renseignent les premiers explorateurs sont sir John Franklin en 1825.

A la fin du XIXe siècle, des chercheurs d'or envahissent le Yukon à partir des montagnes de la chaîne Omineca dans le nord de la Colombie britannique. Quand en 1896 de l'or est découvert dans le ruisseau Bonanza affluent de la rivière Klondike, c'est une véritable série de ruées vers l'or qui a lieu au Canada. Dawson naît du besoin se desservir cette vague de nouveaux venus , au confluent du fleuve Yukon et de la rivière Klondike. En un mois, Dawson devient la plus grande ville canadienne à l'ouest de Winnipeg.

Actuellement, l'un des enjeux politiques du Yukon est la revendication territoriale des autochtones. Les Premières Nations du Yukon n'ont jamais signé de traités avec le gouvernement fédéral.

Le Conseil des indiens du Yukon (Conseil des Premières Nations du Yukon) défend les dossiers depuis les années 1970 pour obtenir le règlement des revendications territoriales incluant l'aide financière du gouvernement fédéral.

Un accord-cadre a été définit entre le gouvernement fédéral et les gouvernements territoriaux et le conseil est értabli en 1993. Cet accord comprends des ententes d'autonomie gouvernementale, donnant aux groupes des Premières Nations plus de contrôle sur l'utilisation territoriale et plus d'autorité dans les domaines de la langue, des soins de santé, des programmes sociaux et éducatifs. Chaque gouvernement des Premières Nations est responsable de sa législation, de l'utilisation du territoire, de la faune, de la fore, de la foresterie, de l'hydrographie, des ressources non renouvelables et des ressources du patrimoine culturel.

 

Par TUBS — (par Yug)., CC BY-SA 2.5-2.0-1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15951643

Carcross tagish first nation

Les 14 Premières Nations

Carcross tagish first nation - Tagish

Champagne and Aishihik first nation - Tuchtones

Kluane firts nation - Tuchtones

Kwanlin dün first nation - Tagish

Liard first nation - Kaska

Little Salmon Carmacks first nation - Tuchtone du nord

Na-cho Nyak dün first nation - Tuchtone du nord

Conseil des Dénas de Ross river-  Kaska

Selkirk first nation - Tuchtone du nord

Conseil des Ta'an Kwach'an - Tagish

Conseil des Teslin Tlingit-  Tlingit

Tr'ondek Hwech'in frst nation-  Hân

Vuntut Gwitchin first nation - Gwich'in

White river first nation - Upper Tanana

11 des 14 Premières Nations ont des ententes d'autonomie gouvernementale.

7710 personnes

23.1% de la population de la province

6585 amérindiens 845 métis 175 inuits

 

TUCHTONE DU SUD

Langue athapascane

Champagne and Aishihi first nations

 Kluane first nation

UPPER TANANA

Langue athapascane

Première Nation White river (beaver creek)

HAN

Langue athapascane

Tr'ondëk Hwëch'in first nation (Dawson city)

GWITCHIN (Vuntut)

Langue athapascane

Old Crow first nation

TLINGIT

Langue na-déné (athapascane)

Taku river Tlingit first nation

Teslin Tlingit council

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article