Les peuples du monde - Etat des lieux : L'Ontario

Publié le 31 Janvier 2018

Hurons-Wendat

L’Ontario est une province canadienne s’étendant du sud au nord depuis les Grands Lacs jusqu’aux rivages de la baie James et de la baie d’Hudson. C’est la plus importante province du Canada (au niveau de la démographie où c’est la 1ère province et au niveau de la superficie où s’est la 2e et au sujet de la force économique où s’est la 1ère). C’est également une province de grande importance du pouvoir politique.

L’Ontario est bordé au nord par la baie d’Hudson,  à l’est par le Québec, à l’ouest par le Manitoba et au sud par les états américains du Minnesota, du Michigan, Ohio, Pennsylvanie, New-York.

La capitale est Toronto et la capitale fédérale Ottawa.

La population est de 13.5 millions d’habitants, la densité de 12 hab/km2

La superficie est de 1.076.395 km2

L’Ontario est admis dans la confédération canadienne en 1867 (1er)

L’Ontario contient 1/5e des réserves mondiales en eau douce en particulier grâce aux lacs (250.000 lacs) et aux rivières. En dehors du lac Michigan, l’Ontario touche à tous les Grands Lacs canadiens.

Les peuples originaires

Avant la colonisation le territoire appartenait aux amérindiens en particulier aux peuples iroquoiens (Iroquois, Hurons et Neutres). Il y avait également des peuples de langue algonquienne comme les Saulteux, les Cris, les Algonquins.

Les premiers peuplements humains naissent dans cette région au cours de la dernière glaciation il y a 11.000 ans. C’étaient des paléondines qui au fur et à mesure que les glaces fondent investissent les régions nordiques de la province. Ils subsistent de la pêche et de la chasse(cerf, élan, ours, castors et caribou dans le nord).

En l’an 1000 de notre ère, naît la création de la poterie qui va leur permettre d’importer des produits aussi loin que le golfe du Mexique.

Vers 800 des tribus s’installent au sud u Bouclier Canadien (les Hurons-Wendat, les Haudenosaunee/Iroquois) et cultivent les 3 sœurs (maïs/haricots/courges).

Lorsque les européens arrivent dans la région au cours du 16e siècle les Cris habitaient l’actuel nord de l’Ontario, les Ojibwés, les Algonquins le sud, le long de la côte nord du lac Supérieur et dans le Québec actuel, près de la baie georgienne (au sud) vivaient les Hurons-Wendat, les Potawatomis, le peuple des Neutres résidait à l’extrémité sud de la province.

Les nations formant la confédération iroquoise/Haudenosaunee (Mohawks, Senecas, Onondagas, Cayugas, Oneidas) vivaient au sud du lac Ontario dans la région des Finger lakes (état actuel de New-York).

Par TUBS —  CC BY-SA 2.5-2.0-1.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15951629

Etienne Brulé explore une partie de la baie géorgienne vers 1610/1612.

L’expédition d’Henry Hudson navigue sur la baie d’Hudson et la baie James en 1611.

L’Angleterre revendique les alentours.

L’explorateur français Samuel de Champlain atteint le lac Huron en 1615.

Les missionnaires français installent des missions aux abords des Grands Lacs.

Les conflits entre français et Iroquois ralentissent les français. La Grande-Bretagne établit des comptoirs dans la baie d’Hudson et dès la fin du XVIIe c’est la lutte pour la domination de l’Ontario.

Pour exploiter la commerce des fourrures qui est déjà en place avant la colonisation, les français s’allient aux Hurons-Wendat, aux Innus et Algonquins. Les hollandais et les anglais en font autant en s’alliant avec les Haudenosaunees. On arme dans les deux camps les alliés amérindiens avec des fusils.

Les Hurons-Wendat qui sont bien placés géographiquement font des affaires dans les premières décennies lors du commerce européen des fourrures. Mais les Haudenosaunees qui veulent les concurrencer commencent une série d’attaques dans les villages Hurons-Wendat au cours du 17e siècle (guerres iroquoises). Les raids dispersent les Hurons qui fuient pour la plupart au Québec et d’autres vont vers le sud rejoindre le territoire des Neutres. Les Haudenosaunees effectuent des raids chez les Neutres ce qui fini par fracturer le peuple Huron.

Les français pendant ce temps continuent de coloniser la région des Grands Lacs.

Le traité de Paris en 1763 met fin à la guerre de 7 ans et cède l’empire français en Amérique (la Nouvelle France) aux britanniques et aux espagnols. La région qui est à présent l’Ontario fait partie ces années-là du Québec.

La loi de la constitution de 1791 scinde le Québec en 2 parties, le Haut Canada et le Bas Canada.

A la fin du XIXe siècle la partie du Nord-Ouest est attribuée à l’Ontario.

Pendant la guerre de 1812 les peuples autochtones prennent part de chaque côté des forces opposées avec plus ou moins de réussite selon l’issue de la guerre.

Les traités

 

 

réserve Wwikwemikong

Au milieu des années 1830 le gouvernement colonial signe une série de traités portant sur les terres arables de la région des Grands Lacs pour obtenir des Premières Nations qu’elles cèdent leurs terres. Les traités finissent par inclure la possibilité de création de réserves qui ne représentent qu’une fraction des terres traditionnelles des peuples. Les traités du Haut Canada sont signés entre 1764 et 1862 sans création de réserves. Dans les provinces sont signés les traités Robinson Huron et Robinson supérieur en 1850, les traités Williams en 1923, le traité n°3 de 1873 à 1875, le traité n°9 à partir de 1905.

Il existe 200 réserves en Ontario et 9 peuplements des Premières Nations.

La réserve est un lopin de terre mis de côté en vertu de la Loi sur Indiens pour une Première Nation ou une bande autochtone. Un peuplement désigne une agglomération où la population est principalement autochtone.

La réserve Wikwemikong à l’extrémité de l’île Manitoulin de la baie georgienne est la plus grande réserve de l’Ontario. Elle abrite la bande Wikwemikong des nations Odawa, Potawatomi et Ojibwé. La réserve Fort Albany 67 est la 2e réserve en importance suivie par Webequie (réserve Oojibwé).

25% des réserves dont situées dans des régions éloignées et 25% d’entre elles ne sont accessibles que par la voie aérienne ou par un chemin de glace l’hiver. Ceci provoque des conditions de vie désastreuses pour les communautés des réserves dont l’eau est souvent impropre à la consommation. Les préoccupations les plus pressantes pour les peuples concernent l’eau, le logement et le taux élevé de suicides dans la population.

Les problèmes qui affectent les réserves dans l’Ontario mais aussi dans le reste du Canada sont le résultat des pratiques mises en place par le gouvernement fédéral pour favoriser « l’assimiliation » des peuples en se servant de pratiques terribles comme celles des pensionnats autochtones et par le biais des traités qui ont dépossédés les peuples de leurs territoires et moyens de subsistance. Un autre problème est le racisme systémique dont souffrent toujours les autochtones même de nos jours.

Les autochtones de l’Ontario représentent la population autochtone la plus importante du Canada mais pour autant ils ne représentent qu’une part infime de la population de l’état.

Il y a  301.430 autochtones soit 2.4% de la population de la province

201.100 amérindiens 86.015 métis 12.570 inuits

Les peuples représentés sont locuteurs de langues iroquoiennes et algonquiennes.

Les locuteurs de langues maternelles étaient en 2001, 151.320 soit 10,6% de la population autochtone de la province.

Les langues les plus couramment parlées :

Ojibway 9670 locuteurs, Cri 4385 locuteurs, inuktitut 160 locuteurs, micmac 60 locuteurs, pied-noir 25 locuteurs, dakota/sioux 10 locuteurs, chipewyan 10 locuteurs.

Les peuples et les réserves

Wasaga sunset, centre de l'ontario Par northern man — Wasaga Sunset, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=53998442

Wasaga sunset, centre de l'ontario Par northern man — Wasaga Sunset, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=53998442

Saugeen first nation

OJIBWES (Anishinaabe ou Chippewas)

Langue algonquienne

Alderville first nation - Cat lake first nation- Chapleau Ojibway first nation- Première Nation Couchiching - Eagle lake first nation- Première Nation Grassy narrows  Iskatewizaagegan n°39 independant first nation - Lac des Milles lacs first nation- lac La Croix first nation- Mishkeegogamang first nation- Naicatchewemin first nation- Naotkamegwanning first nation-  Nibinamik first nation - Nicickousemenecaning first nation - Obashkaandagaang bay nation - Première Nation Oniganing- Ochiichawe'babigo'ining First Nation, Onigaming First Nation, Pays Plat first nation, Rainy River First Nation, Seine River First Nation, Shoal Lake No.40, Stanjikoming First Nation, Taykwa Tagamou Nation, Wabaseemoong Independent Nations, Wabauskang First Nation, Wabigoon Lake Ojibway Nation, Whitefish Lake first nation, Whitefish River first nation,  Angle nord-ouest du Minnesota, Aamjiwnaang first nation, Beausoleil first nation, Chippewas of Georgina Island first nation, Chippewas of Kettle and Stony Point first nation, Chippewas of Mnjikaning First Nation, Chippewas of Nawash First Nation, Chippewas of the Thames First Nation, Delaware first nation, Saugeen first nation, Aundeck-Omni-Kaning first nation, Batchewana First Nation, Curve Lake first nation, Gull Bay first nation, Hiawatha First Nation, M'Chigeeng First Nation, Michipicoten first nation, Mississauga, Mississauga's of Scugog Island First Nation, Mississaugas of the Credit first nation, Moose Deer Point first nation, Ojibway Nation of Saugeen, Pic River First Nation, Red Rock first nation, Sagamok Anishnawbek first nation, Serpent River first nation, Shawanaga First Nation, Sheguiandah first nation, Sheshegwaning first nation, Wasauksing First Nation, Wikwemikong first nation- Première Nation Zhiibaah haasing - Première Nation Garden river

CRIS

Langue algonquienne

Fort Albany first nation- Aroland first nation- Attawapiskat first nation- Bearskin lakefirst nation - Brunswick house first nation - Chapleau Cree first nation - Constance lake first nation- Deer lake first nation Première Nation Eabametoong - Flying post first nation- Fort Severn first nation  - Première Nation Ginoogaming - Kasabonika lake first nation - Kashewan first nation , Kee way win first nation, King fisher first nation , Big Trout lake first nation - Première Nation Lac seul n°58 - Martin falls first nation - Matachewan first nation - Mattagami first nation- Mc Dowell lake first nation - Missanabie cree first nation - Première Nation Moose cree - Muskrat dam lake  first nation- Première Nation Neskantaga - North caribou lake first nation - Nort spirit lake  first nation- Pinkangikum first nation - Poplar hills first nation - Sachigo lake  first nation- Sandy lake first nation - Slate falls nation- Wahgoshig  first nation- Wapekeka first nation - Wawakawepin first nation  - Weenusk first nation  - White Sands first nation  - Wunnumin  first nation

ANISHINAABE Algonquins

Langue algonquienne

Pikwakanagan first nation  - Animbiigoo Zaagi'gan Anishinaabeckfirst nation  - Anishinabe of Wauzhusk Onigum- Anishinaabeg of Naonashing- Big grassy first nation  - Biinijtwaabik Zaagig Anishinaabek- Bingwi Neyaashi Anishnaabeck- Fort William first nation  - Munsee delaware nation - Première Nation Temagani- Pic Robert first nation

MOHAWK

Langue iroquoienne

Bay of Quite Mohawk

Lower Mohawk first nation

Upper Mohawk first nation

Wahta Mohawk first nation

Walker Mohawk first nation

ONONDAGA

Langue iroquoienne

Bearfoot Onondaga first nation

Onondaga Clear sky first nation

Réserve des Six nations of the Grand river

SENECA

Langue iroquoienne

Konalada Seneca

Miharondosa Seneca

Réserve des Six nations of the Grand river

CAYUGA

Langue iroquoienne

Upper Cayuga first nation

Réserve des Six nations of the Grand river

WENDAT (Hurons)

Langue iroquoienne

Wahnapitae first nation

Dokis first nation

Henvey Inlet first nation

Magnetawan first nation

Nipissing first nation

TUSCARORA

Langue iroquoienne

Réserve des Six nations of the Grand river

 

INUITS

Langue inuktitut

12.570 personnes

POTAWATOMIS

Langue algonquienne

Première Nation  de Caldwell, Point Pelés et île Pelée

Première Nation  des Chippewas of Nawash undeded- Bruce péninsule

Première Nation  Saugeen - péninsule Bruce

Première Nation  of Kettle et Stony point

Première Nation  de Moose Deer point

Première Nation  de Walpole island, île frontière entre les EU et le Canada

Première Nation  Wasauksing

Première Nation Wikwemikong

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article