La communauté mapuche dénonce le remblaiement et la destruction des menokos (zones humides) à Valdivia

Publié le 18 Janvier 2018

 

 

Il y a quelques semaines, dans différentes parties de Valdivia il y a eu une démonstration de soutien dans la défense des zones humides. L'une d'entre elles est la zone humide de Cotapos, qui a été remplie de matériaux de construction.

Luis Koliñir, Werken du Lof Koliñir (situé sur l'île de Teja) dénonce l'état actuel de la zone humide et la contamination qui est provoquée. Cette dénonciation se fait au moyen d'une vidéo, où les autorités et les responsables de l'arrêt de ces actions sont réclamés. Il lance également un appel à l'unité des organisations sociales et communautaires pour défendre cette zone humide et l'organisation autour d'autres conflits socio-environnementaux dans la ville et la région.

Il convient de rappeler que depuis plusieurs années le Lof Koliñir et diverses organisations de défense de l'environnement dénoncent la pollution constante de cette zone humide qui, en plus d'être un véritable "dépotoir" pour les personnes qui vont déverser leurs ordures, est aussi un lieu où les entreprises du secteur font des remblaiements qui serviront à la construction ultérieure de l'activité immobilière dans le secteur. 

Ces remblais causent des dommages considérables à la biodiversité présente dans la zone humide, qui a protégé des espèces et représente un lieu d'une grande importance culturelle pour la communauté Koliñir.

vidéo en espagnol  https://youtu.be/BzyS1zcwb6s 

traduction carolita d'un article paru sur le site Mapuexpress : 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article