Palestine : Contre les ennemis de la paix, imposer le droit

Publié le 9 Décembre 2017

Les masques sont tombés : les États-Unis de Donald Trump en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël ont montré le cas qu’ils font du droit international et affiché publiquement leur soutien inconditionnel aux politiques d’Israël.

Ils ont choisi la violence de l’occupation, la colonisation, les démolitions, les arrestations, les transferts forcés de population, l’annexion de territoires, le maintien de la population de Gaza sous un blocus inhumain contre le droit, contre le droit du peuple palestinien à l’autodétermination, contre la recherche de la paix.

Les condamnations de cette décision ont été quasi unanimes à l’exception du gouvernement israélien et de ses relais aux États-Unis ou en France ; ce gouvernement est ainsi conforté dans ses politiques extrémistes de violation du droit international et des droits humains.

C’est dans ce contexte très particulier qu’un criminel de guerre, Benyamin Netanyahou, sera reçu à Paris le 10 décembre par le Président de la République et rencontrera le Conseil des Affaires Étrangères de l’Union Européenne le lendemain.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Palestine libre

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article