Nous, oiseaux du monde En danger (c)

Publié le 18 Mars 2018

Colibri ardent- Par John Gerrard Keulemans — Biologia Centrali-Americana, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=19885512

Vous avez pu découvrir la liste des oiseaux menacés d'extinction selon les critères de l'UICN (liste rouge) sur ce blog, répertoriant avec des données succinctes l'ensemble des oiseaux qui sont actuellement les plus menacés sur notre planète.

La liste est  ICI.

Et sur ce blog j'ai déjà documenté des familles d'oiseaux qui sont durement touchées par les menaces ainsi que des oiseaux en particulier.

Il faut savoir que plus les critères descendent de catégorie dans la dénomination de la dureté critique de l'espèce, plus les espèces concernées sont nombreuses.

Par exemple il y a peut-être le double d'espèces considérées En danger que celles considérées En danger critique d'extinction et cela continue ainsi jusqu'à la catégorie Quasi menacé.

Heureusement me direz-vous, mais pour autant je trouve cela très très inquiétant.

Aussi, emportée dans ma foulée, je vais continuer d'éditer avec patience la situation des oiseaux En danger. De nombreuses espèces figurent déjà sur le blog, d'autres sont très peu documentées. Qu'à cela ne tienne, nous aurons le plaisir et l'occasion de les citer, que leur nom soit référencé sur internet avec ce qui les menace qui les concerne parce que je pense qu'il n'y a qu'en documentant avec patience, en parlant autour de nous de tout ce qui veille dans le volcan des extinctions d'espèces que nous pourrons éveiller les consciences citoyennes à défaut de faire bouger les gros pilleurs et pollueurs qui sont à l'origine du mal.

Caro

......cacatoès, calaos, colombes, callistes, canards, carpophages, chevêchettes, cigognes, colibris, cormorans, crabiers......

Nous, oiseaux du monde En danger (a)

Nous oiseaux du monde En danger (b)

Les cacatoés, 3 espèces en danger

Cacatoés à rectrices blanches

 

 

Cacatoés blanc

 

 

 

Cacatoés de Baudin

 

 

 

Les CALAOS, 3 espèces en danger

 

Calao de Narcondam

 

 

 

 

 

Calao tarictic

 

 

 

Le calao de Mindoro

IMAGE

Penelopides mindonensis

Famille : bucerotidés

Statut UICN : En danger

Mâle blanc jaunâtre avec des couvertures alaires noires cm-

45 cm, 376 gramme

Endémique des Philippines, Mindoro sur l’île de Luçon

Habitat : forêts primaires , lisières de zones boisées, parcelles secondaires en cours de régénération.

Régime : fruits dont des figues riches en glucides, des drupes, au sommet de grands arbres.

 

Les CALLISTES, une espèce en danger

 

Calliste azuré

Les CANARDS, 3 espèces en danger

 

Canard à ailes blanches

 

 

 

 

Canard de Meller

 

 

 

Canard des Hawaï

Les CARPOPHAGES, 4 espèces en danger

 

Carpophage de la Société 

 

 

Carpophage de Mindoro

 

 

 

 

 Carpophage des Marquises-

 

 

 

 

 

CARPOPHAGE CENDRILLON

Ducula cineracea

Famille : columbidés

Timor oriental et Indonésie

Habitat : forêts sèches et montagneuse humide

Menaces : perte d’habitat, petite répartition, à cause de la dégradation et la fragmentation, baisse continue de la population

6000 à 15.000 individus matures

Les CHEVECHETTES, une espèce en danger

 

Chevêchette nimbée

Les CIGOGNES, 2 espèces en danger

 

Cigogne orientale

 

 

 

 

 

CIGOGNE DE STORM

Par Mike Prince from Bangalore, India — Storm's Stork, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=63636274

Ciconia stormi

Famille : ciconiidés

L’une des plus rares cigognes au monde après le marabout argalas

Elle était considérée auparavant comme une sous-espèce de la cigogne épiscopale

Habitat : forêts préservées et humides de Sumatra, îles Mentawai, Bornéo, péninsule malaise, Kalimantan et Brunei dans des espaces préservés. Elle apprécie les forêts primaires de diptérocarpes.

Dans la péninsule malaise les populations sont très petites et dispersées

Dans le monde il y a moins de 500 individus

C’est une grande cigogne de 90 cm, au plumage blanc et noir, au bec rouge avec une face dénudée couleur orange, des pattes rouges, des orbites oculaires jaunes.

Régime : poissons

Longévité : 10 ans

Menaces : abattage intensif des arbres sur son aire de distribution

Les COLIBRIS, 6 espèces en danger

 

Colibri à queue en ciseaux

 

 

 

 

 

 

Colibri ardent 

 

 

 

 Colibri comète

 

 

 

 

 Colibri d'Alice

 

 

 

Colibri d'Oaxaca

 

 

 

 

Colibri de Berlepsch

Les CORMORANS, 3 espèces en danger

 

Cormoran de Featherston

 

 

 

 

 

Cormoran des bancs

 

 

 

 

 

 

Cormoran du Cap

Les CRABIERS en danger, une espèce

 

crabier blanc

Rédigé par caroleone

Publié dans #Les oiseaux, #Espèces menacées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Oui tu as raison de persévérer. Je crois qu'il faut insister sur les véritables raisons de ces extinctions car ces derniers temps, j'entends souvent cette explication foireuse, sans doute émise par des ennemis de la cause animales en particulier et de la défense de la nature en général: ce sont les chats qui seraient la cause de ces disparitions en masse (!!!!!)
Cette explication est reprise même par de très sincères défenseurs de la nature, émus sans doute de voir que parfois en effet, les matous arrivent à chopper un oiseau. Mais soyons sérieux, il ne s'agit là que de prédation naturelle et non d'un carnage comme il est prétendu. Il tellement plus facile d'accuser une espèce et de la mettre au pilori (encore une!) plutôt que de remettre en question nos pratiques: pesticides qui détruisent l'alimentation de base des oiseaux, pêche intensive, déforestation, chasse etc...
C
Je pense que les oiseaux ne sont pas non plus si idiots que cela.....parfois à la maison ils sont au sol en train de manger des graines alors que la gato negro leur tourne le dos en train de manger sa gamelle. Souvent l'été ils sont dans l'arbre en train de manger alors que les chattes dorment à 2 mètres d'eux. Franchement, ce n'est pas si facile que ça de chasser des oiseaux, et les dégâts que font les chats domestiques sont conséquents surtout et presque uniquement quand il y a des juvéniles qui sortent du nid. Ou alors il faudrait que les oiseaux nichent au sol ce qui n'est pas le cas des oiseaux des jardins. Est-ce que ton amie t'a parlé des dégâts causés sur les oiseaux des jardins ou sur les oiseaux nicheurs au sol ? Parce que dans ce cas le problème est différent. En tout cas, si je prends mon cas, en tant que particulière qui ait donné la liberté à une dizaine de chats en moins de 10 ans, dans mon jardin, là où restent en grande partie mes chats car ils s'éloignent peu, j'ai trouvé environ 6 oiseaux en tout. Alors qu'en parallèle j'en nourris peut-être plus d'une centaine à présent quotidiennement et le chiffre ne fait qu'augmenter. C'est une belle façon de compenser non ? y compris pour tous ceux qui polluent l'air et l'eau avec des pesticides ! En plus, j'ai envie de dire, connaissant un peu les rythmes biologiques du chat que lorsqu'un chat sort c'est la nuit, surtout pour traquer des rongeurs et la nuit les oiseaux dorment (à part les rapaces mais nous ici on connaît pas ).
A
Je suis contente d'avoir ton avis car je me suis presque disputée avec une amie faisant partie de la LPO, donc sensible aux problèmes des oiseaux et de la nature en général. Ceux qui diffusent l'idée du chat prédateur et extincteur sont vraiment très habiles pour arriver à convaincre des gens de bonne foi et avertis!
C
Je crois que cela participe au même processus de faire détourner les yeux des gens des réelles causes dommageables même si il faut quand même être conscient que les espèces qui sont de plus en plus menacées vont rencontrer des vulnérabilités qui n'étaient pas celles d'autrefois en l'occurrence, sur notre territoire, ce serait bien que les gens qui laissent leurs chats domestiques en liberté, soient responsables s'ils se rendent compte que ceux-ci font beaucoup de dégâts sur les oiseaux locaux. J'ai eu pas mal de mes chats à un moment donné laissés en liberté et franchement j'ai eu très peu de prédation sur les oiseaux. Certes les chats de gouttière sont plus habiles mais les chats de race ont vite fait de retrouver leurs origines de chasseurs. Depuis que l'on nourrit les oiseaux toute l'année et qu'ils vivent "en commun " avec les chats, j'ai bizarrement moins de prédation.....là où les chats sauvages ou harets font des dégâts, réellement, c'est dans les îles en tant que prédateurs importés par l'homme avec d'autres qui sont les rats, les hermines et furets, les serpents et parfois des chiens et des cochons. Cela ne nous concerne pas ici dans les villes, je n'ai jamais vu aucun cas d'espèce d'oiseaux sur notre continent qui soit menacé directement par la prédation des chats domestiques ou retournés à la vie sauvage. Les réelles causes du déclin des oiseaux dans le monde sont variables selon leur milieu naturel mais les principales causes sont la perte d'habitat, la déforestation, les attaques sur les zones humides, les pesticides, la chasse parfois pour des espèces protégées, et le réchauffement climatique qui commence à faire parler de lui. Les oiseaux marins ont d'autres ennuis évidemment, encore plus graves parfois et les oiseaux qui nichent sur les îles sont les plus menacés en premier lieu à cause de la présence humaine et de ces apports.