Che 1997 - Mario Benedetti

Publié le 12 Octobre 2017

José Antonio Echavarría: La era está pariendo un corazón. Técnica mixta sobre tela, 00 x 100 cm, 2010

José Antonio Echavarría: La era está pariendo un corazón. Técnica mixta sobre tela, 00 x 100 cm, 2010

Ils l'ont recouvert d'affiches et de pancartes

de voix sur les murs

d'offenses rétroactives

d'honneurs à contretemps

ils ont fait de lui un bien de consommation

dans une mémoire triviale

un hier sans retour

en colère embaumée

ils ont décidé de l'utiliser comme épilogue

comme le dernier thule de la vaine innocence

comme archétype antique de saint ou de satan

et peut-être qu'ils ont décidé que le seul moyen

pour se débarrasser de lui

ou le faire aller au diable

c'est de le vider de sa lumière

de le convertir en héros

de marbre ou de plâtre

et donc immobile

ou mieux comme un mythe

ou une silhouette ou un fantôme

des empreintes du passé

Cependant, les yeux incertains du che

regardent comme s'ils ne pouvaient pas regarder

étonnés peut-être que le monde

ne comprenne pas que trente ans plus tard, il est toujours là

en luttant doux et tenace pour le bonheur de l'homme.

Mario Benedetti traduction carolita

Rédigé par caroleone

Publié dans #Au coeur du Che, #La poésie que j'aime

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article