Ouragan Irma : Cuba fait évacuer et mettre à l'abri un million de personnes

Publié le 10 Septembre 2017

La Havane I Plus D'un million de Cubains sont évacués aujourd'hui à l'abri de la furie de l'ouragan Irma qui est localisée maintenant dans les provinces centrales de Sancti Spiritus et de Villa Clara, ont informé les autorités.

Les personnes évacuées se trouvent dans les provinces les plus orientales de l'île, Guantanamo, Santiago de Cuba, Granma, Holguín et Las Tunas, jusqu'aux centrales Camagüey, Ciego de Avila, Sancti Spiritus et Villa Clara à mesure que l'ouragan puissant avance en direction ouest - nord-ouest.

En ce moment les autorités des territoires occidentaux de Matanzas, de Mayabeque et de La Havane réalisent encore des opérations d'évacuation des résidants des zones les plus vulnérables.

L'État-Major National de la Défense Civile a rapporté que 77 pour cent des personnes se protège dans les maisons des parents et des voisins qui accueillent solidairement dans leurs foyers les sinistrés.

L'ouragan Irma frappe à midi samedi le centre de Cuba avec une furie accablante de catégorie quatre dans l'échelle Saffir-Simpson avec des vents soutenus de 215 kilomètres heure et des rafales supérieures en quelques points proches du centre de l'ouragan, de fortes pluies et des vagues jusqu'à 10 mètres de haut, indique l'Institut de Météorologie.

Depuis Sancti Spiritus, où la puissante perturbation cyclonale se déplace le long de son littoral nord, on rapporte que toute la province souffre de l'assaut d'Irma dont les vents violents s'étendent à 110 kilomètres de son centre, bien que le plus grand coup de fouet soit établi dans la municipalité du Nord de Yaguajay.

Des rapports de la télévision locale indiquent que les premiers dommages rapportent la perte totale ou partielle des toits des logements et d'autres constructions, la chute des arbres et des poteaux électriques qui entravent des vitalités.

Le site digital du journal provincial Escambray informe que, de plus,  les pluies intenses enregistrées localement provoquent les crues des rivières et des ruisseaux, et les autorités ont remarqué que le courant électrique a été coupé en grande partie dans la province.

Par son mouvement de transfert, l'ouragan affecte déjà avec toute sa force la province de Villa Clara, et après il frappera durement le Matanzas, spécialement la côte nord où se trouve le pôle principal touristique cubain, Varadero.

La Havane se trouve en phase d'alarme cyclonale, on pronostique que des vagues jusqu'à neuf mètres de haut frapperont son littoral nord. Les autorités locales et le personnel des divers organismes du Gouvernement réalisent des travaux de protection et d'évacuation.

traduction carolita d'un article paru dans Desinformémonos le 10/09/2017 :

Rédigé par caroleone

Publié dans #ABYA YALA, #Cuba, #PACHAMAMA, #Ouragan

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article