Un tiers du miel vendu dans l'UE est frelaté

Publié le 8 Septembre 2017

Allongés au sirop de sucre, élaborés à partir de maïs ou de riz, faussement étiquetés bio : plus de 30 % des miels vendus en Europe sont frelatés. Des eurodéputés socialistes interpellent la Commission.

La principale menace pesant sur le secteur apicole, c’est la fraude, pas les pesticides, assure Norberto Garcia, professeur argentin et  président de l’Organisation internationale des exportateurs de miels.

Dans une question écrite à la Commission européenne, Éric Andrieu, Jean-Paul Denanot, Guillaume Balas, Gilles Pargneaux et Virginie Rozière interrogent l’exécutif sur ses stratégies pour contrer le phénomène du miel frelaté.

« Le miel constitue aujourd’hui le troisième produit le plus frelaté dans le monde. » C’est ainsi que commence la question envoyée à la Commission, qui suggère une révision du règlement sur les denrées alimentaires d’origine animale, la mise en place de technologies d’analyse plus poussées et un renforcement des règles de traçabilité et d’étiquetage au sein du marché intérieur.

la suite : 

Rédigé par caroleone

Publié dans #Espèces menacées, #Nos amies les abeilles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Sans parler des apiculteurs qui s'emparent de la totalité du miel et ne laissent que de l'eau sucrée aux abeilles... <br /> <br /> Le miel, à acheter uniquement sur place aux petits producteurs et pas en supermarché!
C
En plus, question goût, y'a pas photo !!