C’est quoi vivre ?

Publié le 1 Septembre 2017

Mamita c’est quoi vivre ?
De là où je suis
Bien au chaud
Non né pas encore une vie et déjà une vie
Dis-moi
Si vivre ça mérite de vivre
Dis-moi ce qui m’attend là-bas
Dans ce monde- utérus
Sur cette terre : accueil refuge asile ou grand espoir ?

Mi chiquito(a).
Vivre ça s’appelle vivre
Vivre ça ne se choisit pas
Vivre c’est s’adapter et foncer
Il est bien de se fixer un but avec un grand soleil
Pour horizon
Il est bien de s’entourer de gens qu’on aime et qui nous aiment
Il est une chose qu’il est beau de vivre
Qui mérite
Seul
Que l’on vienne sur terre
Pour y tremper les lèvres, la main et le cœur :
Cette chose c’est l’amour.

Tu vois, l’amour c’est cette étincelle qui t’as conçu
C’est cette lumière qui te fait grandir
C’est cette chaude enveloppe maternelle qui bat contre ta veine
C’est cette douce chaleur paternelle qui te secoue dès la naissance
Ces voix que tu sais déjà reconnaître
Cet ensemble de grands humains fondants
Qui bégaient qui trébuchent qui perdent leur latin
Quand vient au monde la vie, quand jaillit le premier cri
Quand de petits doigts fins comme de la porcelaine
Serrent une grande main aux veines gonflées.

Tu vois l’amour c’est le paquet-cadeau de la vie
Il faut savoir le développer
En prendre soin
Le cultiver
Y mettre du bon engrais naturel
Le voir pousser en s’esclaffant
Ne jamais perdre sa candeur sa pudeur sa rougeur
L’amour c’est cette plante qui grandit sans cesse
C’est cet arbre vénérable si généreux en fruits
C’est ce bosquet où se cache son territoire
C’est ce qui fait mal c’est ce qui rend heureux
C’est un nerf sacré, un paquet à construire
Un nid à tisser
Un cocon à tapisser de liens
C’est ce qui fait battre ton cœur pour toujours
S’il est beau de vivre mon petitou
C’est pour aimer
Aimer
Il n’y a que ça de vrai
Parce qu’aimer
Ça veut dire : toujours
Parce qu’aimer c’est un élastique qui sait étendre sa passion
A tous les êtres dignes
D’être aimés.

Carole Radureau (01/09/2017)

Tu n’es pas encore né que je t’écris déjà…….c’est bête non ? Tant pis.

C’est quoi vivre ?

Rédigé par caroleone

Publié dans #Mes anar-poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Joli! Vas-tu être grand-mère?
C
Ça monte petit à petit, je réalise et je fais des programmes, je crois que je dois être la seule à le faire aussi tôt. Je suis comme cela, je réagis souvent après coup, d'autant que je n'étais pas présente quand ils l'ont appris à la famille (j'avais encore fait genre !!) du coup les jeunes ont dû faire le voyage exprès, rien que pour me le dire !! Je m'y attendais un peu quand même. Mon fils aimerait bien depuis qu'ils ont trouvé cette maison à acheter dans le Loiret que l'on se rapproche d'eux, il fait pression sur son père depuis au moins 2 ans.<br /> Mais tu vois quand ce sera le tour de ma fille (je croise les doigts) nous serons loin aussi....c'est comme ça. Il faut s'adapter et avec moi, même quelques km en ce moment , c'est galère. J'ai un couffin Moïse de famille à restaurer pour la maison, en broderie anglaise, ça, c'est mon 1er projet. Ensuite, comme tu t'en doutes, je pense que je vais écrire quand le BB sera né un cycle poétique qui sera pour lui et pour mes autres petitous. Estoy en reflexión !! Je me suis dit aussi que lorsqu'il serait en âge, je lui apprendrais un peu d'espagnol parce que ce n'est pas perdu..... Voilà voilà ces petites confidences de future mamita.
A
Félicitations, tu dois être folle de joie, non?
C
Oui en effet.....ça monte tranquillement dans ma tête, je réalise chaque jour et je me projette de plus en plus. Je voulais attendre pour écrire que le petit soit né, mais comme j'ai la muse paresseuse et que j'ai envie de lui écrire, je n'attendrais pas parce que ce qui se dit, ça me semble universel.